En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Cruiser : FNE va déposer un recours devant le Conseil d'Etat

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
La fédération France Nature Environnement (FNE) a annoncé le 22 janvier qu'elle engagerait une procédure devant le Conseil d'Etat pour obtenir l'annulation de l' Autorisation de Mise sur le Marché de l'insecticide Cruiser dont la substance active est reconnue très dangereuse non seulement pour les abeilles mais aussi pour l'ensemble des pollinisateurs, a indiqué la fédération dans un communiqué

FNE a également décidé de se retirer du comité de suivi du Cruiser pour la campagne 2009 qui se réunit aujourd'hui au Ministère de l'agriculture. Un suivi de l'impact du Cruiser sur les populations d'abeilles est prévu mais le protocole de ce suivi ne présente pas les garanties indispensables pour apporter des résultats crédibles, a indiqué Claudine Joly, référente agricole de FNE en charge des pesticides.

L'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) va également déposer un recours en Conseil d'Etat contre le Cruiser.

Rappelons que le Ministre de l'agriculture et de la pêche Michel Barnier a renouvelé en décembre 2008 l'autorisation de mise sur le marché de la préparation Cruiser, insecticide utilisé en traitement des semences de maïs pour lutter contre le taupin. Elle a été accordée jusqu'au 15 mai 2009. Le protocole de suivi est notamment étendu à 6 régions (Midi-Pyrénée, Rhone-Alpes, Aquitaine, Alsace, Poitou-Charentes et Limousin) au lieu de 3 l'année dernière.

Réactions1 réaction à cet article

 
Arrêtons les dégâts ! Merci à FNE

Merci à FNE de bouger sur ce sujet… Laisser les industriels de l'agrochimique faire ce qu'ils veulent au détriment de la santé de tous les êtres vivants (dont nous faisons partie) n'est plus acceptable ! De nombreuses études attestent de la nocivité des produits chimiques … alors qu'attendent nos gouvernants pour se positionner en appliquant le principe de précaution qui devrait être d'usage en cas de doute, ce qui est largement le cas conceranat le problème de la disparition des abeilles, qui n'a pas commencé avec le Cruiser mais déjà avec le Gaucho et le Regent ! Il a fallu 10 ans de combat pour les faire interdire, faudra t-il autant de temps pour le Cruiser? Il n'est pas normal de devoir constamment se battre pour notre survie! Car si les abeilles disparaissent, nous aurons de grave problèmes, étant donné qu'elles et leurs cousins pollennisateurs assurent 70% de la biodiversité de la planète …

anja | 25 janvier 2009 à 11h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager