En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Fondation Nicolas Hulot lance un groupe de réflexion dédié à la transition écologique

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

La Fondation Nicolas Hulot (FNH) a lancé mercredi 30 janvier son propre think tank (groupe de réflexion) de la transition écologique. Il s'agit d'un "laboratoire d'idées innovantes, apolitique et indépendant dédié à l'écologie", explique FNH dans un communiqué.

Le think tank s'appuiera sur un conseil scientifique composé d'une quarantaine d'universitaires et de scientifiques oeuvrant dans les sciences de la matière et du vivant, des sciences humaines et sociales. Selon l'AFP, le conseil scientifique sera présidé par l'écologue Pierre-Henri Gouyon, professeur au Muséum National d'Histoire Naturelle, à l'AgroParisTech et à Sciences Po Paris. Parmi les experts du comité figurent l'écologue Robert Barbault, l'agronome Marc Dufumier, le spécialiste de l'énergie Jean-Marc Jancovici, le climatologue Jean Jouzel, le philosophe Dominique Bourg ou encore les économistes Alain Grandjean et Bernard Maris.

Plusieurs sujets seront abordés allant de l'alimentation à la mobilité, en passant par la justice, les modes de vie et de production, ou encore la fiscalité, la santé et le travail. Des rapports issus de groupes de travail seront publiés. Des séminaires et conférences seront également proposés.

L'objectif du think tank est d' "investir l'ensemble des politiques publiques et les domaines de la société" vers une société écologiquement "viable" et "décloisonner la pensée et promouvoir la transdisciplinarité", souligne FNH.

Réactions2 réactions à cet article

 

Agir par la parole venant d'en haut, des experts ? Oui.
Mais comment changer les sensibilités du plus grands nombre qui se croit non concerné et même agacé par les mots d'ordre, consignes et recommandations du bien faire écologique ?
Comment convertir les DDE, les architectes, les entrepreneurs en bâtiment ,les parcs et jardins, les agriculteurs, les commerçants, les forestiers, les aménageurs, les maires et tous les braves gens qui voient leur vie se complexifier de plus en plus.
Je crois qu'il faut aussi chercher vers la transmission des convictions, des comportements, des attitudes et points de vue.
Comment persuader, convaincre les fauchés, les trop occupés, les malheureux, les chômeurs, les stressés, les mal-logés, les paresseux... et tout ceux qui ont tant de choses à faire sauf à faire attention au monde ?

Comment diffuser les nouveaux mode d'emploi vers un public un peu sourd, désabusé, rétif par principe ? Ca aussi il faut le trouver.

mimipinson | 31 janvier 2013 à 10h29
 
Signaler un contenu inapproprié
 

BRAVO à vous ! Heureusement qu'on vous a!
Nos politiques qui semblaient détenir la science infuse attendent-ils
le grand CLACH irreversible ?

Extaordinaire exposé de Jean Marc Jancovici qui à décoiffé semble- t il
le premier intervenant du PS sur LCP

La Fayette | 11 février 2013 à 17h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager