En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fessenheim : l'ASN rétablit les valeurs limites de rejets dérogatoires

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a pris une décision le 17 juillet dernier, publiée le 30 septembre au Journal officiel, qui rétablit les valeurs limites de rejets de la centrale de Fessenheim (Haut-Rhin) annulées par le Conseil d'Etat.

A la demande de l'Association trinationale de protection nucléaire, ce dernier avait en effet annulé plusieurs dispositions de la décision de l'ASN du 29 mars 2016 pour défaut de motivation. Mais la Haute juridiction avait autorisé EDF à poursuivre ses rejets conformément à ces dispositions dans l'attente d'une nouvelle décision de l'ASN, en fixant toutefois la date butoir du 1er octobre 2018.

"Certaines limites prescrites par la décision du 29 mars 2016 et annulées par le Conseil d'Etat constituent des limites plus contraignantes que celles fixées par l'arrêté du 2 février 1998", indique l'ASN. C'est le cas des valeurs limites relatives aux hydrocarbures, à l'azote, aux phosphates, aux métaux totaux, aux matières en suspension (MES) et à la demande chimique en oxygène (DCO). En revanche, les dispositions portant sur les rejets thermiques de la centrale constituent bien des dispositions dérogatoires aux limites fixées par l'arrêté ministériel.

L'ASN motive cette fois l'adoption de ces mesures dérogatoires. Elle les juge optimales compte tenu de "la conception et du fonctionnement de la centrale (…) qui prévoit le refroidissement des circuits secondaires par les eaux du Grand Canal d'Alsace" et du caractère "acceptable" de l'impact des rejets thermiques sur l'environnement. "L'encadrement de la température et de l'échauffement des eaux du Grand Canal d'Alsace en aval de la centrale (…) permet de caractériser et limiter l'impact des rejets thermiques de cette dernière", ajoute le gendarme du nucléaire.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager