En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Fessenheim : le gouvernement engage 446 millions d'euros pour l'indemnisation d'EDF

Energie  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Le projet de loi de finances rectificative pour 2016, présenté vendredi 18 novembre, augmente de 446 millions d'euros les autorisations d'engagement dans le cadre du programme pour le service public de l'énergie. "[Cette] ouverture de 446 M€ de crédits [permet] d'assurer l'engagement du protocole relatif à la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim", explique le document.

Le montant de la compensation financière pour la fermeture de Fessenheim n'est pas connu avec précision. En août dernier, l'agence Bloomberg annonçait qu'il serait d'au moins 400 millions d'euros. La compensation pourrait être engagée en deux phases avec une première étape qui s'élèverait à 100 millions d'euros.

En mai dernier, l'Etat, actionnaire majoritaire d'EDF, avait proposé 100 millions d'euros pour la totalité de l'indemnisation. Le groupe envisageait, quant à lui, un montant proche de 2 milliards d'euros.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est clairement un vol ! Fessenheim a été mis à niveau pour fonctionner encore 20 ans. Le site rapporte quelques 300 millions d'euros par an à EdF. Et quasi autant à l'état en non-importation d'électricité allemande (charbon, lignite, des plus polluantes). L'état prévoit un an et demi...

dmg | 22 novembre 2016 à 09h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager