En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le gaz naturel permettrait de réduire drastiquement les émissions de CO2 dans les transports

Transport  |    |  Mathilde Bouchardon  |  Actu-Environnement.com

L'association européenne NGVA Europe a dévoilé le 31 mai les résultats de son étude sur les avantages environnementaux du gaz naturel véhicule (GNV) et du bioGNV. Elle se concentre sur la performance de ces carburants pour réduire les émissions de CO2, estimant que leurs atouts en termes de baisse d'émissions de particules fines et d'oxydes d'azote ont déjà été démontrés.

Selon cette étude, l'utilisation du gaz naturel dans les véhicules lourds permet jusqu'à 16% de réduction des émissions de CO2 par rapport aux motorisations diesel. Le recours au gaz renouvelable permet, lui, de diminuer ces émissions de 80 à 95% selon le mode de production. L'étude "se base sur une méthode de quantification des émissions de CO2 dite du «puits-à-la-roue» qui prend en compte les émissions produites au niveau de l'échappement des véhicules mais également celles provenant de la production et de la distribution de l'énergie en amont de ces mêmes véhicules", explique Jean-Claude Girot, président de l'Association française du gaz naturel pour véhicules (AFGNV).

Ces résultats vont dans le même sens que ceux du projet Equilibre lancé en mars 2016 par plusieurs acteurs de la vallée de l'Arve pour mieux connaitre les avantages environnementaux du GNV. Ils confortent les ambitions de la France en termes de développement du GNV et du bioGNV.

Réactions1 réaction à cet article

 

Pour les transporteurs, 16% de baisse de CO2 par rapport au diesel ne seront pas suffisants pour compenser les inconvénients (avitaillement, perte de PTAC...).
Avec le bioGNV, on tient quelque chose de plus intéressant. Mais il faudra le comparer au biodiesel qui affiche une empreinte carbone divisée par 3 par rapport au diesel...
L'argument le plus fort sera sur les émissions de particules fines.
Le GNV a ses chances en ville.
En traction inter-urbaine, il délogera difficilement le diesel...

SLE | 02 juin 2017 à 19h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager