Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

GRTgaz et Fluxys préparent un projet de réseau d'hydrogène franco-belge

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Les gestionnaires de réseaux de gaz français et belge GRTgaz et Fluxys veulent développer le premier réseau de transport d'hydrogène entre les deux pays. D'une distance d'environ 70 km, il se trouverait entre Valenciennes (Nord de la France) et la région de Mons étendue jusqu'à La Louvière et Feluy (Belgique), afin d'approvisionner ces bassins industriels.

   
Un lien entre la France et la Belgique © Fluxys
 
   
À ce titre, les deux opérateurs ont décidé de lancer un appel au marché « en vue de développer un réseau de transport d'hydrogène bas carbone transfrontalier en accès ouvert dans la région du Hainaut », ont précisé, le 16 juin, les partenaires dans un communiqué. La première phase du projet, qui s'appuie sur cet appel au marché, doit déboucher sur la réalisation des premières études techniques.

« Ce nouveau partenariat avec Fluxys permet d'apporter une nouvelle pierre à l'édifice de la construction d'un marché européen de l'hydrogène et de la décarbonation de notre économie », a déclaré Thierry Trouvé, directeur général de GRTgaz.

En France, GRTgaz entrevoit le développement d'un réseau d'environ 1 000 km d'hydrogène d'ici à 2030, par de nouvelles canalisations et par la conversion d'une partie du réseau gazier actuel.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Station d'avitaillement GNV équipée de distributeurs Ocean Smart GNC MADIC Group