En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Pole Expertise

Le bâtiment, un potentiel sous-exploité pour les plastiques recyclés

Le secteur du bâtiment peut participer à l'objectif de 100% de plastique recyclé d'ici 2025. Et ce en maximisant l'utilisation de matières recyclées dans les produits de construction, argumente Grégory Giavarina, dynamiseur de l'économie circulaire.

Avis d'expert  |  Déchets  |    |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°384 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°384
[ Voir un extrait du numéro | Acheter le numéro]

100% de plastique recyclé d'ici 2025. L'objectif fixé début juillet 2018 par Edouard Philippe dans son discours de politique générale est très ambitieux, d'autant que la France se trouve en queue de peloton des pays européens en matière de recyclage des plastiques. Pour tenir cet objectif, les efforts de collecte et de tri doivent être nettement intensifiés. Et en parallèle, l'utilisation finale des matières primaires secondaires (MPS), c'est-à-dire des plastiques collectés et triés, doit quant à elle donner un véritable coup d'accélérateur.

Compte tenu de la limitation depuis 2017 des importations chinoises de nos MPS (la Chine consommait 25% des plastiques collectés et triés), mais aussi des restrictions d'utilisation du plastique recyclé à des fins d'emballage alimentaire et dans une logique d'économie circulaire de proximité, il est aujourd'hui nécessaire de créer dans notre propre pays un marché d'écoulement pour les plastiques recyclés. Sans la mise en œuvre de véritables débouchés industriels, les plastiques seront alors principalement "valorisés" en tant que combustibles dans une logique de substitution aux carburants fossiles traditionnels, ce qui est assez éloigné du concept d'économie circulaire et peu intéressant en termes de valeur ajoutée.

A cet égard, l'incorporation de matières plastiques recyclées dans le secteur du bâtiment peut représenter une opportunité formidable à saisir pour atteindre cet "objectif ambitieux" de valorisation de la matière.

La filière du bâtiment s'engage

Le secteur de la construction consomme chaque année en Europe près de 10 millions de tonnes de plastique (soit 20% de la consommation totale), ce qui en fait le deuxième secteur consommateur après les emballages. Les plastiques sont utilisés dans un éventail important de produits comme la tuyauterie, l'isolation, les châssis de fenêtres ou encore l'aménagement intérieur.

L'intégration de plastiques recyclés dans la fabrication de matériaux de construction est aujourd'hui très faible. Selon une étude réalisée en 2012 pour l'Association Alliance Chimie Recyclage (2ACR), seules 44.000 tonnes de plastiques recyclés seraient utilisées annuellement par le bâtiment. La marge de progression est donc énorme.

Aujourd'hui, le coût de la plupart des matières plastiques recyclées est généralement inférieur de 10 à 20% par rapport aux matières vierges, mais le passage à l'utilisation de ces ressources n'est pas aussi simple que l'on pourrait le penser.

Les fabricants de matériaux de construction doivent en effet composer avec des freins d'ordre technique (variation de la qualité des MPS, sécurisation des gisements), de traçabilité, réglementaires (REACH, normes de construction…), culturels (habitudes des donneurs d'ordre et prescripteurs) et économiques (influence du prix du pétrole sur les matières plastiques recyclées).

Début juillet 2018, sous l'impulsion du gouvernement, 55 entreprises et fédérations (dont 9 acteurs du bâtiment) se sont engagées volontairement à incorporer dans leurs produits plus de 300.000 tonnes par an de plastiques recyclés en 2025, dont plus de 75.000 tonnes pour le bâtiment.

Chaque étape positive de transition est à saluer, mais ces engagements seront insuffisants compte tenu de l'objectif de 100% de plastiques recyclés d'ici 2025 et des 3,6 millions de tonnes de plastiques mis sur le marché chaque année en France.

La Fédération de la Plasturgie souhaite d'ailleurs inciter d'autres industriels à franchir le pas en lançant, en octobre prochain, un outil d'autodiagnostic en ligne, qui permettra aux entreprises d'évaluer leurs positionnements et de les aider dans leurs prises de décisions.

Mobiliser les acteurs de la construction

La question n'est plus de savoir si le secteur du bâtiment doit aller ou non vers l'économie circulaire, mais comment accélérer la transition amorcée. Au-delà des recycleurs, des plasturgistes et des fabricants, c'est l'ensemble des acteurs de la chaine de valeur qu'il faut mobiliser afin de massifier la demande de produits finis "circulaires".

Il s'agit d'abord de battre le rappel des donneurs d'ordres ; maîtres d'ouvrages publiques et privés, promoteurs, architectes ou encore maîtres d'œuvre. Les bénéfices liés à l'utilisation de produits recyclés sont multiples. Une tonne de matière plastique issue du recyclage représente, par exemple, une économie de CO2 de l'ordre de 2 à 3 tonnes. Les matériaux "circulaires", tels que les produits réemployés, recyclés ou encore biosourcés, devraient être systématiquement priorisés dans la conception des bâtiments, ce qui est loin d'être le cas.

Il convient également de faire de l'économie circulaire un élément clé de l'élaboration des normes (construction…), règlements et labels, afin d'assurer la cohérence des politiques publiques.

Enfin, il faut rendre les produits finis "circulaires" plus compétitifs par des incitations fiscales et économiques qui prendraient en compte les externalités environnementales non comptabilisées aujourd'hui dans les coûts.

C'est un vaste chantier, mais nécessaire si l'on veut atteindre les objectifs fixés.

Avis d'expert proposé par Grégory Giavarina, dynamiseur de l'économie circulaire chez Sinteo

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…