En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

HP veut optimiser l'efficacité énergétique des centres informatiques

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Hewlett-Packard étend sa gamme ''Thermal Logic'' par des technologies de limitation de la consommation électrique des serveurs et des services dédiés à l'optimisation de l'efficacité énergétique, pour permettre aux entreprises de réduire le coût et d'augmenter la durée de vie de leurs centres de calcul, a annoncé le groupe informatique dans un communiqué.

Ainsi le logiciel ''HP Dynamic Power Capping'' permet de limiter l'alimentation des serveurs et châssis de lame pour ne pas dépasser la capacité du datacenter. Il permet d'adapter dynamiquement l'allocation des ressources énergétiques et de refroidissement d'un centre de calcul en ajustant automatiquement la puissance électrique consommée par les serveurs, explique HP.

Selon le constructeur, cette nouvelle technologie permettrait notamment de réduire la consommation électrique de près de 25 % pour un centre de calcul de 1 MW. Le logiciel permettrait également le triplement du nombre de serveurs avec une même allocation d'énergie et une même infrastructure.

Ces nouvelles solutions proposées par HP offrent aux clients la possibilité de réduire sensiblement le coût de leurs centres de calcul en réduisant leur consommation électrique, d'une part, et leur impact environnemental, d'autre part, déclare Alain Carpentier, directeur de la division serveurs et stockage d'HP France.

Réactions1 réaction à cet article

 
HYPOCRISIE OU NEGLIGENCE?

Alors HP travaillerait sur les économies d'énergie? Cela pourrait paraître très louable si HP et les autres fabricants de matériel informatique ne s'arrangeaient pas pour produire des appareils casiment irréparables. Prenons l'exemple d'une imprimante HP. Elle se vend de moins en moins cher et elle est concue de telle façon que l'utilisateur moyen est incapable de réparer lui même la panne matériel la plus minime. Il se voit contrain de porter son imprimante chez le marchand qui lui propose de l'envoyer chez le fabricant car il est aussi incapable de réparer la panne la plus minime. Le coût du transport et de la réparation étant presque le même que celui d'une imprimante neuve,il lui est conseillé d'acquerir une imprimante neuve qui sera couverte par une garantie plus longue puisque de toute façon ces machines ne sont pas conçues pour fonctionner correctement beaucoup plus d'un an. Combien n'énérgie gaspillée pour fabriquer et recycler toutes ces machines jetables? J'aimerai qu'HP me le dise.

ecolojo | 21 novembre 2008 à 11h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager