En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

IRSN : trois rapports sur l'évolution de la sûreté des centrales nucléaires françaises

Risques  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) a mis en ligne le 18 décembre trois rapports qui font l'analyse de l'état de la sûreté nucléaire. La France compte 58 réacteurs nucléaires de puissance en service ainsi que près de 70 autres installations nucléaires, dont les usines associées à la filière électronucléaire et les réacteurs mis à l'arrêt définitif.

Les trois études ''apportent des éléments d'appréciation ''à froid'' de l'évolution de la sûreté des centrales EDF et des autres installations nucléaires'', souligne l'IRSN. Ces rapports ''résument, avec un souci de pédagogie et d'explicitation des enjeux de sûreté, les conclusions des analyses techniques que l'IRSN conduit de manière permanente au sujet de l'état de sûreté des installations nucléaires françaises'', ajoute l'Institut.

Un premier rapport1 intitulé ''Le point de vue de l'IRSN sur la sûreté du parc électronucléaire français en 2008'',publié sur le site de l'IRSN (www.irsn.fr), présente, en les illustrant à l'aide d'une quinzaine d'exemples, différentes questions de sûreté associées à l'exploitation des centrales EDF, et les évolutions constatées.

Le deuxième rapport2 intitulée ''Réexamen de sûreté des réacteurs à eau sous pression de 900 MWe à l'occasion de leur troisième visite décennale'', présente les conclusions de l'analyse menée par l'IRSN à partir des dossiers et études transmis par EDF, et qui conduit ''in fine l'Autorité de Sûreté Nucléaire à se prononcer sur les conditions de la poursuite d'exploitation des réacteurs au-delà de 30 ans, moyennant, le cas échéant, un certain nombre d'améliorations en termes de sûreté et de radioprotection''.

Enfin, le troisième rapport3, dresse un diagnostic d'ensemble fondé sur l'examen d'incidents déclarés entre 2005 et 2008 dans les laboratoires et usines nucléaires et dans les installations en démantèlement en France et à l'étranger.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager