En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Industrie : une flamme de soudage décarbonée

Energie  |    |  Cécile Clicquot de Mentque Actu-Environnement.com
Industrie : une flamme de soudage décarbonée

Les sites industriels pratiquant des opérations de soudage-brasage ont désormais une option décarbonnée à leur disposition : une flamme haute-température à base d'hydrogène et d'oxygène développée par Bulane. Cette technologie est basée sur une électrolyse de l'eau à haut-rendement suivie d'un réassemblage de l'hydrogène et de l'oxygène produits. Le gaz combustible est produit à la demande. Cela réduit les risques inhérents au stockage et au transport de bouteilles d'acétylène ou de butane et les nuisances (le bruit et les suies), ce qui permet de travailler sans lunettes ni bouchons d'oreilles.

Il y a tout juste un an, une version mobile, plus légère, a complété la gamme grâce à une nouvelle génération d'électrodes nanostructurées. Reste à penser à recharger en eau, toutes les heures, si le chariot est utilisé au maximum de sa puissance. La flamme hydrogène "propre" est désormais accessible à tous les artisans et techniciens mobiles : frigoristes, chauffagistes, plombiers, mais aussi aux professions artistiques (travail du verre, joaillerie, bijouterie…).

Réactions1 réaction à cet article

 

Vous savez un truc ?
L'hydrogène c'est comme une forme de l'électricité.

(Au bilan, on perd un petit peu d'énergie quand on électrolyse de l'eau avec de l'électricité pour faire de l'hydrogène).

Alors votre chalumeau (hydrogène oxygène, comme pour une fusée), il est à moitié atomique...
en tous cas, ce système est branché sur une prise électrique, tout comme un poste de soudage à l'arc.

Faudrait éviter de débrancher son esprit critique devant un effet d'annonce...

Butimage | 14 janvier 2019 à 19h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Cécile Clicquot de Mentque

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…