Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

JO 2024 : un appel à projets pour des démonstrateurs de bateaux autonomes décarbonés

Transport  |    |  Emmanuel Miculita  |  Actu-Environnement.com

Le ministre délégué chargé des Transports, Clément Beaune, a annoncé, le 13 juillet, un appel à projets autour de démonstrateurs de bateaux à navigation automatisée et à motorisation décarbonée dans l'optique des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024. Voies navigables de France (VNF) et le comité des mobilités des Jeux auront pour tâche de sélectionner le ou les meilleurs bateaux autonomes « capables de naviguer sans équipage ou avec un équipage réduit grâce à de nombreux capteurs, caméras et instruments connectés ». Ces bateaux fonctionneront grâce à une propulsion électrique, hybride ou hydrogène. La date limite du dépôt des dossiers est fixée au 7 octobre 2022 et le lauréat sera révélé un mois plus tard.

S'adressant aux opérateurs économiques et de l'innovation, l'appel à projets entend « favoriser l'innovation dans le transport fluvial », avec le soutien de l'Agence de l'innovation pour les transports (AIT). Le projet illustre la volonté de VNF de valoriser la logistique et le transport par voie d'eau, constituant « une opportunité majeure pour répondre aux défis climatiques ». VNF veut promouvoir les mobilités douces et « inspirer les collectivités, notamment pour des services de bacs de franchissement de fleuves, rivières ou canaux qui permettent de supprimer les effets de coupures inhérents à la présence des voies d'eau ».

La Seine sera mise à l'honneur pendant les Jeux olympiques 2024, notamment lors de la cérémonie d'ouverture, l'occasion pour l'exploitant des voies navigables « de mettre en valeur le réseau fluvial français, ses innovations et les nouveaux usages des voies d'eau ».

Réactions1 réaction à cet article

 

Emétique... des milliards d'euros dilapidés dans une manifestation qui n'a plus de sportif que le nom et au bilan écologique abomifreux. Et des bateaux décarbonés... en a-t-on seulement fait l'ACV ??? Je pense que c'est pire que les bateaux-mouches au diesel !

dmg | 29 juillet 2022 à 20h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager