En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Chantal Jouanno est nommée secrétaire d'État chargée de l'écologie

C'est Chantal Jouanno, présidente de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) depuis janvier 2008, qui succède à Nathalie Kosciusko-Morizet au secrétariat à l'Ecologie auprès de Jean-Louis Borloo.

Nomination  |  Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
C'est Chantal Jouanno, présidente de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) depuis janvier 2008, qui succède à Nathalie Kosciusko-Morizet au secrétariat à l'Ecologie auprès de Jean-Louis Borloo.

Sur la proposition du Premier ministre, le Président de la République a nommé Mme Chantal JOUANNO secrétaire d'État chargée de l'écologie, auprès du ministre d'État, ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, a annoncé l'Elysée dans un communiqué.

Agée de 39 ans, ancienne élève de l'ENA (1997-1999), Chantal Jouanno a été conseillère pour le développement durable à la présidence de la République, chargée notamment de suivre le Grenelle de l'environnement, après avoir été directrice de cabinet du président du conseil général des Hauts-de-Seine et avoir occupé un poste de conseillère au développement durable et à la sécurité routière au cabinet du ministre de l'Intérieur.

Sous-préfet, directrice de cabinet du préfet de la région Poitou-Charentes au début de sa carrière en 1999, elle a été successivement conseillère auprès du directeur central de la sécurité publique puis chef de bureau des statuts et de la réglementation des personnels territoriaux à la direction générale de Collectivités locales (DGCL) avant de rejoindre en 2003 les services du ministère de l'Intérieur en tant que chargée de mission à la direction générale de la Police nationale et d'intégrer le cabinet du ministère de l'intérieur.

La fédération France Nature Environnement s'est dit satisfaite que la chaise de secrétaire d'Etat ne soit plus vide. Nous attendons que la nouvelle secrétaire d'Etat à l'Ecologie prenne à bras le corps le défi que représente l'atterrissage du Grenelle de l'environnement dans la société française et en région, a commenté dans un communiqué Arnaud Gossement, le porte parole de FNE. Certains dossiers doivent faire l'objet d'une attention plus soutenue comme la biodiversité, a-t-il prévenu.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager