Robots
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne réclame la publication des études de Monsanto sur les effets du glyphosate

Risques  |    |  Marine Calmet  |  Actu-Environnement.com

Dans une lettre ouverte en date du 4 avril, le commissaire européen à la santé Vytebis Andriukaitis s'adresse au directeur du groupe de travail Glyphosate de Monsanto pour réclamer la publication des études de toxicologie sur lesquelles l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) s'est appuyée pour réaliser l'étude concluant à l'innocuité de cette substance utilisée dans son désherbant, le Roundup.

Arguant d'un souci de transparence dans le processus d'évaluation, le commissaire européen constate les inquiétudes soulevées dans l'opinion publique par la possibilité d'un renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché. Il demande donc la publication des études complètes et des données brutes ayant servi à la réalisation des analyses.

Cette prise de position intervient alors que le 22 mars dernier, la Commission environnement santé publique et sécurité alimentaire du Parlement européen votait à l'unanimité l'adoption d'une résolution réclamant la réalisation d'une nouvelle étude indépendante sur les effets du glyphosate en réaction à la publication des conclusions de l'Efsa. Celles-ci soulignaient le caractère "improbable" du danger cancérogène lié à l'utilisation de glyphosate, en complète dissonance avec les résultats de l'Organisation mondiale pour la santé (OMS) qui classe cette substance comme "cancérogène probable pour l'Homme".

L'Efsa refusait jusqu'alors de publier les documents ayant servi de base à son étude, malgré la demande des parlementaires européens et de l'ONG Corporate Europe Observatory (CEO), invoquant leur caractère confidentiel. Il se pourrait cependant que la demande du Commissaire européen à la santé soit bientôt relayée par ses collègues parlementaires, qui doivent se prononcer sur la résolution de la commission environnement dans la semaine du 11 avril prochain.

En attendant, le processus de renouvellement de l'autorisation de mise sur le marché est en suspens, les experts de la Commission européenne en ayant reporté le vote le 8 mars dernier.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager