Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

MaPrimeRénov' : 4,5 fois plus d'aides accordées en 2021

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
MaPrimeRénov' : 4,5 fois plus d'aides accordées en 2021

Le 26 janvier, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) a dressé le bilan des aides MaPrimeRénov', octroyées en 2021, aux propriétaires et copropriétaires pour réaliser des travaux de rénovation énergétique de leurs logements. L'an dernier, 764 732 dossiers ont ainsi été déposés et 644 073 primes accordées. Soit 2,06 milliards d'aides distribuées et 372 828 primes payées à l'issue du chantier. « C'est 4,5 fois plus de primes accordées en 2021 qu'en 2020 », se félicite l'Anah, qui salue le « succès indéniable » du dispositif. MaPrimeRénov' a également bénéficié à 63 % à des ménages aux revenus modestes et très modestes.

La prime privilégie le financement des travaux de changement d'équipements ou d'isolation. En 2021, les aides ont été majoritairement mobilisées pour changer le système de chauffage (70 %), suivi de l'isolation (26 %), puis, loin derrière, de la ventilation (3 %) et de l'audit énergétique (1 %).

« Ne pas opposer geste simple et rénovation globale »

   
Les aides versées en 2021. © Anah
 
   
En 2021, près de 60 000 logements ont aussi bénéficié d'une rénovation globale, que ce soit grâce au programme Habiter mieux de l'Anah ou à MaPrimeRénov' Copropriété. « Ce chiffre est relativement modeste par rapport au volume et il est plutôt ciblé sur les ménages les plus modestes, qui sont systématiquement accompagnés. C'est aussi un chiffre qui monte en puissance chaque année. Il faut surtout ne pas décourager les ménages, dont certains veulent s'engager le plus rapidement possible dans une rénovation globale, et d'autres souhaitent le faire par étapes », a expliqué Valérie Mancret-Taylor, directrice générale de l'Anah, lors d'une conférence de presse. Elle estime que, progressivement, les ménages pourront aller « vers plusieurs étapes supplémentaires pour faire en sorte que le logement soit de plus en plus qualitatif ».

De son côté, Emmanuelle Wargon, ministre du Logement, juge qu'il ne faut pas « opposer le geste simple, qui serait jugé finalement inutile, et la rénovation globale, qui serait considérée comme le seul Graal. En réalité, on est très souvent dans des parcours de rénovation où un geste en entraîne un autre ». La ministre maintient l'objectif d'augmenter les rénovations globales et « d'améliorer progressivement la qualité des logements, que ça se passe en une seule ou plusieurs fois ».

En 2022, l'Anah compte distribuer 685 000, voire 800 000 primes.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Axdis Prime, l'expert conseil en rénovation énergétique AXDIS PRO