En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Couche d'ozone : la Nasa signale une quantité anormale de tétrachlorure de carbone dans l'atmosphère

Risques  |    |  Cyrielle Chazal  |  Actu-Environnement.com

Le 20 août, la NASA a annoncé la détection d'une quantité inexpliquée de tétrachlorure de carbone (CCl4) dans l'atmosphère. Ce composé chimique chloré, qui appauvrit la couche d'ozone, est interdit par le Protocole de Montréal, signé en septembre 1987 par 24 pays et par la Communauté européenne. Les Etats parties se sont ainsi engagés à interdire l'utilisation du tétrachlorure de carbone avant le 1er janvier 1996. Entre 2007 et 2012, les Etats parties n'ont signalé aucune émission de cette substance dangereuse, utilisée dans les extincteurs et pour le nettoyage à sec dans les pressings.

Or, avec zéro émissions entre 2007 et 2012, les concentrations atmosphériques de tétrachlorure de carbone sont censées diminuer d'environ 4% par an, contre 1% actuellement. Les observations de la Nasa démontrent ainsi que les émissions mondiales de tétrachlorure de carbone s'élèvent en moyenne à 39.000 tonnes par an, soit l'équivalent de 30% du montant maximum des émissions répertoriées avant la signature du protocole.

D'après le scientifique de la NASA Qing Liang, cette présence dans l'atmosphère peut s'expliquer par des fuites industrielles, des émissions issues de sites contaminés ou encore par des sources de tétrachlorure de carbone pour l'instant inconnues.

"Il s'agirait plutôt d'une production indirecte du composé chimique par des processus industriels qui n'aurait pas été prise en compte dans les estimations jusqu'à présent", via le traitement des eaux au chlore par exemple, explique Alain Hauchecorne, spécialiste du Latmos dont les propos sont rapportés par La Croix.

Autre facteur : le temps de décomposition de la substance dans l'atmosphère est 40 fois plus élevé que ce qui avait été anticipé, souligne la Nasa.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager