En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Nettoyage des ports : un robot à l'assaut des déchets

Bouteilles et mégots sont des macro-déchets très visibles dans les ports de plaisance. Il faut rapidement les retirer pour éviter qu'ils finissent en pleine mer. Une action simplifiée grâce au Jellyfishbot. Reportage.

Reportage vidéo  |  Déchets  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com

70 cm de large et de long et 56 cm de hauteur, ce petit bateau miniature téléguidé est équipé d'une épuisette pour nettoyer le port de plaisance du port Canto à Cannes. Utilisé depuis plusieurs mois, il fait l'unanimité au service technique du port. Les salabres, une sorte d'épuisette pour pécher les poissons, étaient le moyen d'atteindre les déchets qui longeaient les bords du quai. Aujourd'hui, ce robot permet de passer entre les bateaux et d'aller chercher les déchets "au milieu du plan d'eau" explique Jean Rosas, un agent technique. Les quantités ramassées ne sont pas énormes mais c'est autant de déchets qui ne finiront pas en mer.

Il fonctionne sur batterie et dispose plus ou moins "d'une autonomie de 8 heures avec une durée de vie de plus de 2.000 cycles. Ce qui ferait 2.000 jours d'utilisation", selon Nicolas Carlesi, le président de la startup Iadys basée à Aubagne dans les Bouches-du-Rhône. Au port Canto à Cannes, le robot est utilisé une à deux fois par semaine.

10.000 euros, c'est le prix de vente de la machine qui devrait devenir de plus en plus rentable. Dans un futur proche, elle sera totalement autonome. "On va lui insérer un capteur, un lidar, pour pouvoir détecter les différents obstacles autour de lui pour qu'il puisse évoluer dans le port de façon autonome" précise Nicolas Carlesi. Différentes villes sont intéressées "Monaco, le Havre, Caen, Saint-Tropez. Deux villes au Liban et on espère bientôt au Etats-Unis".

Réactions1 réaction à cet article

 

Si on pouvait avoir des robots programmés à l'abordage des plaisanciers dégueulasses...

Albatros | 11 octobre 2018 à 17h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…