En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Notre-Dame : l'Assemblée adopte en première lecture des mesures environnementales dérogatoires

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com

Dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 mai, les députés ont adopté en première lecture le projet de loi pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le texte introduit la possibilité de passer outre la règlementation en matière de protection de l'environnement et d'urbanisme.

Le texte habilite le gouvernement à prendre par ordonnance les dispositions législatives permettant de faciliter la réalisation des travaux de restauration de Notre-Dame. L'exécutif pourra notamment prendre des mesures dérogatoires aux règles d'urbanisme, de protection de l'environnement, de voirie et des transports, ainsi qu'aux règles de commande publique et de domanialité publique. L'objectif est de faciliter la réalisation des travaux de restauration de la cathédrale en adaptant les règles applicables aux aménagements, ouvrages et installations utiles, aux travaux de restauration, ainsi qu'à l'approvisionnement du chantier et l'évacuation et le traitement de ses déchets.

Réactions1 réaction à cet article

 

Plus de 1000 spécialistes mondiaux des monuments n'ont pas réussi à faire admettre à ces députés la lenteur nécessaire .
Il est vrai que les jeux olympiques pèsent plus que le respect d'une cathédrale pour ces personnes dont on peut douter de la culture historique et architecturale .

sirius | 14 mai 2019 à 16h27
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…

A lire aussi