En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Investissement responsable : 746 milliards d'euros mobilisés en France en 2015

Les chiffres 2015 de l'investissement socialement responsable montrent une croissance constante et dynamique atteignant 746 milliards d'euros à la fin de l'année dernière.

Gouvernance  |    |  Marine CalmetActu-Environnement.com

"746 millards d'euros, soit +29% par rapport à 2014", a annoncé Anne-Catherine Husson-Traore, directrice générale de Novethic le 27 mai dernier à l'occasion de la présentation des chiffes de l'investissement socialement responsable (ISR) pour l'année 2015. Cette catégorie d'investissement qui consiste pour les investisseurs à prendre en compte des critères "extra-financiers", c'est-à-dire environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans leurs choix d'investissement connaît une croissance constante d'année en année. Cette évolution se ressent notamment grâce au coup de pousse donné par la COP21 dans le domaine de l'investissement "vert".

Nouvelle approche des pratiques d'investissement responsable

Mais quelle est l'influence de la sensibilisation des investisseurs sur les pratiques d'investissement des gestionnaires et des propriétaires de portefeuilles ? Cette année, le think-tank spécialisé s'est associé au Forum pour l'investissement responsable (FIR) afin de réaliser une étude de l'impact des critères ESG sur la composition du portefeuille des investisseurs. Le travail d'audit a été mené auprès de 55 sociétés de gestion et d'une dizaine d'investisseurs institutionnels et a abouti à un classement du marché de l'investissement responsable selon que l'incidence de celui-ci est "limité, significatif ou très sélectif".

Dominique Blanc, directeur de la recherche chez Novethic explique: "un impact est considéré comme limité lorsque l'application des contraintes ESG conduit à écarter moins de 25% des titres. En revanche l'impact très sélectif, dénommé l'ISR de conviction combine les approches de sélection ESG les plus exigeantes et les investissements thématiques sur des dimensions environnementales et sociales. C'est très positif, il révèle que l'investisseur a lâché la rampe". En 2015, ils ne représentaient cependant que 7% des encours totaux, soit 54 milliards d'euros. Contrairement aux ISR classiques dans lesquels prédominent les investisseurs institutionnels (90% des investissements), ce sont les sociétés de gestion qui sont les plus actives sur l'ISR de conviction.

Le développement des pratiques d'investissement thématique

Les chiffres de l'ISR pour l'année 2015 présentent une répartition inégale des pratiques d'investissement, classées selon quatre catégories : les investissements thématiques, la valorisation financière, la sélection ESG et les contraintes ESG.

Les investissements thématiques dans les domaines sociaux ou environnementaux représentent une faible proportion des montants disponibles en 2015. Mais la progression de cette approche est rapide, notamment dans le domaine environnemental, ce qui témoigne de l'impact des engagements pour le climat.

Actuellement, les pratiques d'investissements s'orientent principalement selon que les investisseurs choisissent les émetteurs présentant les meilleures pratiquent ESG ("sélection ESG") ou qu'ils excluent les opérateurs qui présentent un profil à risque ("Contrainte ESG"). Pour ces derniers, il s'agit notamment d'exclusions sectorielles, comme par exemple dans le domaine des centrales à charbon, du nucléaire ou des OGM avec lequel les critères de l'ESG sont difficilement conciliables.

La COP21, un tremplin pour l'investissement "vert"

En 2015, la COP21 et les obligations de reporting prévues par la loi de transition énergétique ont conduit 17 investisseurs français à réaliser une stratégie climatique. "La COP21 est passée par là, les investisseurs sont influencés par la politique. Il y a aussi des investisseurs qui anticipent et qui intègrent les risques environnementaux et sociaux du dérèglement climatique", souligne Dominique Blanc en charge de la recherche chez Novethic. Il rajoute qu'"aujourd'hui ceux qui investissent le plus dans l'ISR sont les assureurs. Or, traditionnellement leur rôle était de garder l'argent pour gérer les risques et non de financer la transition énergétique. Mais maintenant, ils ont compris que les entreprises vont s'exposer à des accidents, si le danger environnemental n'est pas pris en compte. L'investissement responsable permet donc de boucler la boucle et d'être en phase avec ses objectifs". Pour Anne-Catherine Husson-Traore, "il y a une reconnaissance de la nécessité de cohérence entre l'activité principale et les investissements".

Selon le rapport, vingt-deux investisseurs ont déjà mesuré l'empreinte carbone de leurs investissements, mais moins d'un quart d'entre eux avait mis en place une stratégie de réduction de ses émissions en 2015.

Selon Dominique Blanc, les stratégies d'investissement vert vont évoluer beaucoup plus vite après la COP21. Dans une dynamique lancée en 2013 avec le fléchage des investissements, l'attirance des investisseurs pour les green bonds croît rapidement. Une tendance qui devrait se confirmer en 2016. "Le marché évolue en quantité mais aussi en qualité", tient à souligner Dominique Blanc. Selon un rapport publié par  Standards & Poor's  en avril 2016, "les entreprises émettront au moins 15 milliards de dollars d'obligations vertes en 2016. Soit une hausse de 9,6 milliards de dollars par rapport à 2015".

L'investissement "vert" touche également le secteur de l'immobilier. Le Label bâtiment bas carbone (BBCA), devrait distribuer les premières certifications dès juin 2016. Preuve que le secteur a de l'avenir, Anne-Catherine Husson-Traore annonce un focus spécial de Novethic pour septembre 2016.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…