En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

OGM : la Commission autorise le maïs MIR162

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

Par une décision publiée le 20 octobre, la Commission européenne autorise la mise sur le marché du maïs génétiquement modifié MIR162.

Ce maïs, développé par la société Syngenta, présente une résistance à certains nuisibles de l'ordre des lépidoptères. L'autorisation, d'une durée de dix ans, porte sur les denrées alimentaires, les ingrédients alimentaires, les aliments pour animaux et les produits contenant ce maïs pour toute utilisation autre que la mise en culture.

Les 27 Etats membres n'étaient pas parvenus à dégager une majorité qualifiée fin septembre sur la décision de commercialiser ou non ce maïs. La France s'était, pour sa part, abstenue. Selon la procédure en vigueur, il revenait à la Commission de trancher.

Ce maïs avait reçu un avis favorable de l'Efsa en juin 2012, l'agence estimant qu'il était "aussi sûr que son homologue non génétiquement modifié quant à ses effets potentiels sur la santé humaine et animale ou sur l'environnement". En France, il avait fait l'objet d'un avis du Haut Conseil des biotechnologies en novembre 2011.

Réactions7 réactions à cet article

 

Une fois de plus la démocratie est bafouée de façon tellement visible que ça ne choque plus personne !!

les peuples européen ne veut pas des OGM, comment peut on en arriver la ?

freud | 23 octobre 2012 à 09h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

A quand des politiciens qui ne se laisseront pas "influencer" par des dictateurs semenciers ?
Quand la politique ne sera plus menée par l'argent, nous retrouverons une vie saine et un avenir grandiose. A l'origine la "politique" était une gestion du cadre de vie pour le bien de tous. Aujourd'hui c'est pour la richesse de certains.... Merci les "défenseurs" du peuple.....

Bochenevert | 23 octobre 2012 à 09h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un beau chèque en blanc pour 10 ans, après on verra bien les conséquences sur l'environnement et la santé.... merci !!!!

ecojulo | 23 octobre 2012 à 11h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut manger bio le plus souvent possible. Nous n'avons pas d'autres alternatives pour l'instant ! Le consommateur, dans ses choix (du moins lorsqu'il lui est possible d'en faire), peut déjà se manifester de cette façon là pour dire non aux OGM.

Agathe | 23 octobre 2012 à 12h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Scandalisée ! Nous sommes partis pour des années de malheurs ! Il n'y aura plus de vrais agriculteurs, ils seront tous morts à cause de ces c... ! L'argent toujours l'argent !

sabine | 23 octobre 2012 à 13h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Va t'on, encore accepter longtemps le postulat que la Communauté Européenne représente les citoyens Européens ?
Elle n'est que la sous-section Européenne de l'OMC.
La preuve, elle a accepté sans sourciller la BREVETABILITE du vivant, alors que les semences, développées au fil des millénaires, sont un bien commun de l'Humanité.

Tryphon | 24 octobre 2012 à 15h31
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Que dire de plus que je suis scandalisée sinon désolée..., étant en train de lire "le monde selon monsanto", je m'aperçois que le même modèle se reproduit à chaque fois, on autorise des produits dont on ne connait pas les effets qu'ils auront à long terme sur la santé et l'environnement sauf ce que veulent bien nous dire ces grands groupes pharmaceutiques. Après les dioxines, les PCB, les hormones bovines et bien ce sera les OGM... et nos gouvernements cautionnent ça, quelle honte!

Solène | 22 novembre 2012 à 10h24
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager