Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'ONU somme les plus gros pays émetteurs à rehausser leurs objectifs climatiques pour 2030

75 pays signataires de l'Accord de Paris, dont l'UE, ont soumis leurs engagements nationaux climatiques révisés au 31 décembre 2020. L'ONU appelle les principaux émetteurs à se fixer des objectifs de réduction des émissions plus ambitieux pour 2030.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
L'ONU somme les plus gros pays émetteurs à rehausser leurs objectifs climatiques pour 2030

Vendredi 26 février, l'Organisation des Nations Unies (ONU) a sonné l'« alerte rouge pour notre planète ». La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Ccnucc) a publié son rapport de synthèse des plans d'actions nationaux climatiques, appelés contributions déterminées au niveau national (CDN ou NDC) au titre de l'Accord de Paris sur le climat. Seuls 75 des 200 signataires de l'Accord de Paris ont soumis leurs engagements révisés à la date butoir du 31 décembre 2020.

Ces 75 États parties représentent environ 30 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES). Leurs plans climatiques actuels mènent à une trajectoire de baisse des émissions mondiales de moins de 1 % en 2030 par rapport à 2010, a annoncé la Ccnucc. Or, le groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) estime qu'il faudrait une baisse de 45 % des émissions pour ne pas dépasser 1,5 °C de réchauffement d'ici la fin du siècle, rappelle la Ccnucc.

Ce rapport montre que les gouvernements « sont loin d'avoir atteint le niveau d'ambition nécessaire pour limiter le changement climatique à 1,5 degré et atteindre les objectifs de l'Accord de Paris. Les principaux émetteurs doivent se fixer des objectifs de réduction des émissions beaucoup plus ambitieux pour 2030 dans leurs contributions nationales bien avant la conférence des Nations unies sur le climat (COP 26) qui se tiendra en novembre à Glasgow », a prévenu le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres.

Le Royaume-Uni et l'UE ont présenté une NDC actualisée et renforcée

 
Seuls 2 des 18 plus grands émetteurs, le Royaume-Uni et l'Union européenne, ont présenté une NDC actualisée en 2020 contenant une forte augmentation de leurs objectifs de réduction des émissions de GES.  
Carolina Schmidt, présidente de la COP 25
 
Selon l'analyse des experts de Climate Action Tracker, parmi les grandes économies qui ont soumis de nouveaux objectifs en 2020, seuls le Royaume-Uni, l'Union européenne (UE), l'Argentine, le Chili, la Norvège, le Kenya et l'Ukraine ont réellement relevé leur ambition. Le Japon, la Corée du Sud, la Russie, la Nouvelle-Zélande, la Suisse et l'Australie « ont tous présenté des plans qui n'améliorent pas leur objectif fixé en 2015. Quant au Brésil, il n'a pas fixé d'objectif de réduction des émissions pour 2030, ni prévu d'endiguer la hausse du taux de déforestation », a ajouté la Fondation européenne pour le climat.

« Seuls 2 des 18 plus grands émetteurs, le Royaume-Uni et l'Union européenne, ont présenté une NDC actualisée en 2020 contenant une forte augmentation de leurs objectifs de réduction des émissions de GES. Les autres grands émetteurs ont soit présenté des NDC présentant une très faible augmentation de leur niveau d'ambition, soit n'ont pas encore présenté de NDC », a aussi souligné la présidente de la COP 25, Carolina Schmidt.

La Ccnucc prévoit de publier un deuxième rapport des NDC avant la COP 26. De nouveaux engagements sont attendus de la part des États-Unis d'ici au sommet climat de John Kerry le 22 avril. Tandis que la Chine devrait dévoiler son nouveau plan quinquennal le 5 mars, selon la Fondation européenne pour le climat. Le Président américain Joe Biden s'est engagé à atteindre la neutralité carbone en 2050, après l'Union européenne, le Royaume-Uni, le Japon ou encore la Corée du Sud. Idem pour la Chine pour 2060.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats