En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Un soutien massif voté pour les entreprises stratégiques en contrepartie d'un engagement RSE

MAJ le 26/04/2020

Les deux assemblées ont adopté, le 23 avril, le deuxième budget rectificatif de l'année. Il prévoit d'accorder 20 Md€ aux entreprises stratégiques avec un engagement en matière de RSE qui fait débat.

Gouvernance  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.226.241.176
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Un soutien massif voté pour les entreprises stratégiques en contrepartie d'un engagement RSE
Crise sanitaire et économique oblige, c'est un deuxième projet de loi de finances rectificative (PLFR2) que le Parlement a dû adopter ce jeudi 23 avril. Au final, que contient ce texte en matière de contreparties environnementales demandées aux entreprises aidées ? Une question qui a suscité de nombreux débats et critiques, certains parlementaires et des ONG estimant que l'État ratait là l'occasion d'exiger un engagement ferme des entreprises en matière climatique. La loi adoptée donne le feu...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager