En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Bientôt une autorisation de mise sur le marché des phytosanitaires naturels ?

Agroécologie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com

Alternatives aux pesticides, les préparations naturelles peu préoccupantes (PNPP), comme le purin d'ortie ou l'huile de neem, ne disposent toujours pas d'autorisation de mise sur le marché (AMM) en France au grand damne de l'association Aspro-Pnpp. Cette dernière a repris le 8 décembre ''la guerre de l'ortie'' en épandant sur les plates-bandes de la mairie de Montreuil (93) des PNPP. Car l'utilisation  de ces phytosanitaires naturels demeure illégale et ce, depuis la loi d'orientation agricole de 2006, qui soumet ces produits à la même procédure européenne d'autorisation que les pesticides. Le texte stipule que la diffusion des connaissances est interdite et que toute préparation agricole doit être homologuée.

Un décret visant justement à simplifier la procédure de mise sur le marché des PNPP a été publié en juin 2009, en application de la loi sur l'eau de 2006. Une PNPP devra donc être élaborée exclusivement à partir d'un ou plusieurs éléments naturels non génétiquement modifiés, ayant fait l'objet d'une procédure d'inscription sur la liste communautaire des substances actives. Le commerce de ces produits sera  soumis à une évaluation de l'Agence nationale de  sécurité sanitaire (ANSES).

Mais cette homologation se fait encore attendre. Dans un communiqué, le ministère de l'Agriculture se veut rassurant et a annoncé hier la publication d'ici janvier 2011 d'une ''première liste de références des éléments naturels à partir desquels peuvent être élaborées ces préparations'' au Bulletin officiel, conformément au décret.

Réactions2 réactions à cet article

 

Les tartuffes de la politique aux ordres du lobby des chimistes et autres profiteurs du système vont-ils interdire aussi toutes les recettes et décoctions ancestrales y compris les confitures de nos grand-mères???

Vanmeulebroucke Guy | 10 décembre 2010 à 11h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Il faut surtout se battre aussi sur le plan de l"incivilité" comme ils pourraient dire ... boycotter les productions "chimiques" ... vendre et acheter "sous le manteau" les vraies produits ... ne pas s'embarrasser des règles qui n'ont pas lieu d'être et enfin se "révolter" en disant et faisant ce qui est bon pour nous et l'environnement sans se soucier des technocrates

switch1 | 19 février 2012 à 14h49
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…