En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La clause du quartier le plus favorisé au service du développement durable ?

Aménagement  |    |  Cyrielle ChazalActu-Environnement.com

La ministre de la Ville Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que le nouveau Plan national de rénovation urbaine (PNRU) "fera pour la première fois application de la clause du quartier le plus favorisé", dans un communiqué du 29 juillet. Le PNRU est mis en œuvre par l'Agence nationale de la rénovation urbaine (ANRU) dans les quartiers classés en Zone urbaine sensible (ZUS).

Pour mettre en œuvre la clause, "les élus locaux et les préfets signataires des contrats de villes devront identifier sur le territoire plus large de l'agglomération l'excellence et les atouts du territoire le plus favorisé pour en faire bénéficier les territoires prioritaires et élever le niveau d'attractivité de ces derniers", explique la ministre.

Cette clause "doit permettre de penser la vie d'un territoire au regard des territoires les mieux dotés d'une agglomération et de viser l'excellence, notamment dans le domaine environnemental", assure la ministre. En effet, l'un des objectifs secondaires du PNRU est de "rechercher l'excellence environnementale, pour réduire la facture énergétique des habitants", déclarait le gouvernement dans un communiqué du 25 juin.

Réactions1 réaction à cet article

 

Je ne comprend pas pourquoi on doit s'interesser aux quartiers les plus favorisés?? Qu'est-ce qu'on fait des AUTRES?

ami9327 | 31 juillet 2014 à 14h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…