En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

PPRT et travaux sur le bâti : des expérimentations lancées sur huit plans pilotes

Risques  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Le ministre de l'Ecologie, Philippe Martin, a indiqué le 5 novembre que ses services avaient lancé des expérimentations sur huit plans de prévention des risques technologiques majeurs (PPRT) concernant les travaux prescrits aux particuliers. Cette annonce a été faite à l'occasion d'une journée technique organisée à Paris par l'Association nationale des communes pour la maitrise des risques technologiques majeurs (Amaris).

Ces expérimentations concernent environ 2.000 logements sur les communes de Marseille Saint-Menet (13), Lespinasse (31), Bassens (33), Jarrie (38), Roussillon (38), Donges (44), Lanester (56) et Strasbourg (67).

"Sur ces sites nous testons (…) un programme d'accompagnement aux risques industriels (PARI), et des outils pratiques à destination des acteurs locaux, pour aider les riverains dans la réalisation des diagnostics des bâtiments, dans la définition des travaux, dans la demande de devis auprès des artisans, dans le montage des dossiers de financement ou encore le suivi des travaux", a précisé le ministre.

Synergie avec le dispositif de l'Anah

Ce dernier a également indiqué qu'un programme de formations destinées aux acteurs du diagnostic avait débuté en juillet dernier, tandis qu'un référentiel, à l'attention des artisans, devrait être disponible au début de l'année prochaine.

Enfin, Philippe Martin a précisé que son ministère travaillait à la mise en œuvre d'une synergie avec le dispositif de l'Agence nationale de l'habitat (Anah). "En lien avec le ministère du Logement, nous voulons intégrer dans les opérations programmées d'amélioration de l'habitat (OPAH) la composante « risques technologiques », et nous lancerons prochainement des opérations conjointes, portant à la fois sur ces risques, et sur les politiques publiques portées à ce jour par l'Anah", a-t-il-annoncé.

Réactions1 réaction à cet article

 

prise en charge des travaux prescrits pour les particuliers de 90%.
FAUX! Le plafond du crédit d'impôt PPRT alloué à une personne seule est actuellement de 10 000€ alors que le montant des travaux prescrits pour cette même personne peut s'élever à 20 000€.
Pourcentage de la prise en charge, 90% pour un couple fiscal, 70% pour la personne seule. Toujours l'aspect discriminatoire du crédit d'impôt PPRT pour la personne seule.

pollué-payeur | 06 novembre 2013 à 14h02
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…