En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Contre Plan de relance des Socialistes : les mesures en matière d'écologie

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Le Parti socialiste (PS) a présenté un contre-plan de relance de l'économie française de quelque 50 milliards d'euros.

Détaillé par le premier secrétaire du PS, Martine Aubry, ce plan d'urgence propose des mesures en matière d'écologie et notamment l'adoption pour les particuliers d'une tarification incitative à l'économie des biens essentiels que sont l'eau, l'électricité et le gaz et la création de 100 000 emplois pris en charge à 75% par l'État dans le secteur non marchand et orientés vers la protection de l'environnement ou le développement durable. Il s'agit de contrats à temps plein d'une durée de trois ans , précise dans un communiqué le Secrétariat à l'environnement du Parti Socialiste.

Autres propositions : l'augmentation des crédits publics pour le développement des technologies propres et des éco-industries, le lancement d'un programme de dépollution des sites et sols pollués et la relance de la filière automobile en mettant en œuvre des stratégies spécifiques en matière d'innovation vers les technologies propres : moteur hybride, voiture électrique, véhicule à pile à combustible, éco-conception à toutes les phases de la vie du produit. L'objectif est de repositionner les sites automobiles français sur les voitures économiques et écologiques d'entrée de gamme , précise le communiqué.

Le contre plan de relance propose également le lancement d'un programme d'isolation thermique et d'un plan d'investissement dans la production d'énergies renouvelables, le développement massif des infrastructures de transport propre, en partenariat avec les régions et les collectivités locales et un plan de rénovation écologique et d'isolation des logements, confié à l'ANAH.

Réactions2 réactions à cet article

 
pipeau

pour moi les socialistes ne sont pas crédibles sur cette question : en effet, comment peuvent-ils tenir ce genre de propos et laisser des élus de leur camp défendre la construction du grand prix de France dans les Yvelines en bord de Seine sur la deuxième plus grande nappe phréatique de la région sous condition que ce circuit soit "de haute qualité environnementale" ? la défense de l'environnement socialiste ? c'est pipeau !

bénédicte | 25 janvier 2009 à 19h32
 
Signaler un contenu inapproprié
 
décharge sur e trottoir.

A Noisy le Grand(93160),la mairie ferme les yeux sur le fait que chaque semaine,des personnes de tout le quartier font une décharge de 3 ou 4 m3 qui est enlevée le mardi matin. J'ai des photos à l'appui. C'est horrible et très bruyant.

roro | 04 août 2009 à 14h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager