En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Pavillon Bleu : l'édition 2019 met l'accent sur les déchets

L'édition 2019 du Pavillon Bleu a distingué 395 plages et 107 ports de plaisance. Le nombre reste sensiblement le même que l'année dernière. Particularité de cette année : la thématique de la gestion des déchets est mise à l'honneur.

Infographie  |  Déchets  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com

502 sites ont été labellisés pour l'édition 2019 du Pavillon Bleu : 395 plages et 107 ports de plaisance. La stabilité est de mise pour cette édition aussi bien pour le nombre des communes (186 communes lauréates en 2018 contre 188 en 2019) ou des ports sélectionnés (également 107 en 2018) que le nombre des sites labellisés (506 l'année dernière). La France reste à la troisième position des pays européens avec le plus grand nombre de Pavillon Bleu, derrière l'Espagne (672 sites) et la Grèce (534 sites).

Cette distinction récompense les candidats qui s'engagent en faveur de l'environnement. Quatre types de critères sont pris en compte : éducation à l'environnement, gestion de l'eau, gestion des déchets et des critères liés à l'environnement général. Les organisateurs distinguent parmi ceux-ci des critères impératifs, qui constituent la base minimum pour obtenir le label et des critères guides. La commune devra répondre à un maximum de ces critères pour justifier une politique environnementale globale affirmée.

Cette année, pour célébrer les 20 ans du partenariat entre Pavillon Bleu et Citeo, entreprise en charge du recyclage des emballages ménagers et des papiers, la gestion des déchets dans les zones touristiques est mise en avant. Ce zoom a son importance : les communes touristiques produisent 26 % de déchets de plus. A cette occasion, 5 lauréats ont présenté leurs bonnes pratiques : luges à collecte de déchets mis à la disposition du public (Honfleur, Normandie), sensibilisation à l'utilisation de bornes de collecte de déchets diffus spécifiques ménagers (Port de Plaisance de Douarnenez, Bretagne), incitation à la collecte des déchets (Fouesnant-Les Glénan, Bretagne), gestion des mégots des cigarettes sur une plage d'eaux-vives (Laguépie, Occitanie, Port de Saint Georges de Nancy, Grand Est).

Réactions2 réactions à cet article

 

Classement bien relatif...Si on prenait le critère "Fumeurs" (je pense à l'odeur et non aux mégots), l'air chargé de relents de gasoil et la proximité (quelques mètres seulement très souvent) de bateaux à moteur, que resterait-il de cette classification?
Théo

Théo | 22 mai 2019 à 09h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Avec sa longueur de côtes maritimes bien supérieure à celles de l'Espagne et de la Grèce, la France n'est que 3ème dans ce classement du label Pavillon bleu ?!
Pour un état qui n'est jamais avare de leçons d'écologie à l'international, peut mieux faire...

Pégase | 23 mai 2019 à 09h23
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…