En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Philippe Van de Maele, nouveau président de l'ADEME

Philippe Van de Maele remplace Chantal Jouanno, secrétaire d'Etat à l'Ecologie depuis le 21 janvier 2009, au poste de Président du conseil d'administration de l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie.

Nomination  |  Gouvernance  |    |  Actu-Environnement.com
Nommé lors du conseil des ministres du 18 février 2009, sur proposition de Jean-Louis Borloo, ministre d'Etat, ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de l'Aménagement du territoire, Philippe Van de Maele prendra ses fonctions de Président de l'ADEME le 2 mars au matin.

À 47 ans, ce Polytechnicien et ingénieur des Ponts et chaussées quitte le poste de directeur adjoint du cabinet de Jean-Louis Borloo où il était en charge notamment du suivi des lois Grenelle.

Responsable du service des Grands Travaux à la Direction Départementale de la Haute-Garonne puis Responsable du Service du Port et de l'Aéroport à la Direction Départementale de l'Equipement de la Martinique, ses premières expériences en Direction Départementale l'ont amené à gérer la réforme du statut des dockers et de la manutention portuaire en Martinique.

En 1994, il rejoint le cabinet du Ministre des Départements et Territoires d'Outre-Mer où il est nommé conseiller technique chargé de l'environnement, des infrastructures et du logement. Il est ensuite nommé conseiller technique du Ministre de la ville, en charge des aspects développement économique, emploi et logement. Puis au ministère de l'Equipement, il devient chargé de mission auprès du Directeur de la Direction des Routes.

Philippe Van de Maele poursuit ensuite sa carrière à Washington. Modernisation d'infrastructures publiques, développement municipal, il officie au sein de la Banque Interaméricaine de Développement puis prend les rênes du département Energie, Transports et Communication de World Business, Inc.

A son retour en France, il est nommé Directeur Adjoint du Cabinet du ministre délégué à la Ville. En 2004, il crée l'ANRU (Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine) dont il devient le Directeur général et oeuvre au Programme National de la Rénovation Urbaine jusqu'en 2007.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager