En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Photovoltaïque : le fabricant de panneaux Recom-Sillia mise plus que jamais sur la France

Après le rachat de Sillia en 2017, le fabricant de panneaux Recom-Sillia entend consolider sa présence en France. Son projet d'usine près de Lyon est sur le point de sortir des cartons. Précisions avec le directeur général France, Brieuc Turluche.

Interview vidéo  |  Energie  |    |  Florence RousselActu-Environnement.com

Le fabricant de panneaux photovoltaïques Recom-Sillia se plait bien en France. Après avoir racheté Sillia et son usine de Lannion (Côtes-d'Armor), il compte bien en ouvrir une nouvelle courant 2020.

En plus de son usine bretonne, qui produit aujourd'hui 300 MW de panneaux par an, Recom-Sillia rêve d'une usine capable de produire plusieurs gigawatts près de Lyon (Rhône). La société mise sur la technologie de l'hétérojonction, qu'elle estime plus efficace et plus rapide à fabriquer.

Développée depuis 2005 par le centre de recherche CEA-Liten à Chambéry (Savoie), l'hétérojonction associe le silicium cristallin et le silicium amorphe pour la fabrication des cellules solaires. La jonction entre les deux formes de silicium permettrait d'augmenter le rendement de la conversion. Le CEA a annoncé, en janvier 2019, avoir atteint des rendements de 24 %. Ces résultats s'inscrivent dans une feuille de route qui prévoit des rendements de 25 % en exploitation industrielle à atteindre à l'horizon de 3 à 5 ans. Les rendements des cellules dans les usines photovoltaïques opérationnelles actuellement sont de l'ordre de 19 %.

L'hétérojonction permet donc d'atteindre des rendements élevés mais aussi et surtout un nombre réduit d'étapes nécessaires à leur fabrication et leur intégration. Ce qui intéresse Recom-Sillia. Détails avec son directeur général France, Brieuc Turluche, présent au salon Be Positive à Lyon.

Réactions1 réaction à cet article

 

L' amélioration du rendement de panneaux PV ne résoudra en rien le problème de l' intermittance de production Ces panneaux devront toujours être adosses à un dispositif pilotable ou accompagnés d' un stockage

1noel2 | 12 mars 2019 à 15h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…