En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Plastique compostable : Citeo expérimente une méthode de compostage innovante

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°387 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°387
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Citeo se penche sur la fin de vie des emballages en plastique compostable. L'éco-organisme en charge de la filière de responsabilité élargie des producteurs pour les emballages ménagers expérimente avec Les Alchimistes un procédé de compostage pour les emballages en acide polylactique (PLA), a-t-il annoncé le 5 décembre. L'objectif est de "certifier que le compostage industriel répond aux normes de qualité du compost et [de] trouver un mode de collecte adapté pour ces emballages, proche du bassin de consommation", explique Citeo.

Le PLA est un polymère issu la fermentation du sucre. Il peut être composté industriellement (pas à domicile), mais ne peut pas être recyclé en mélange avec les plastiques conventionnels. Le gisement actuel (100 tonnes par an en France, contre 300.000 tonnes pour le PET) et les caractéristiques de cette résine ne permettent pas de créer une filière de recyclage.

Pour remédier à ces problèmes, Citeo expérimente une méthode de compostage. La première étape consiste à broyer en fines paillettes des emballages en PLA et de les mélanger pendant trois jours à des biodéchets. Ensuite, la maturation du compost est réalisée en six mois dans un conteneur fermé. Des palles mélangent régulièrement le compost et un système d'aération favorise l'oxygénation. "Ce type de composteur peut traiter jusqu'à 120 kg de déchets alimentaires par jour, soit 25 à 35 tonnes par an selon la fréquence de remplissage", précise Citeo. Des opérations post compostage permettront de tester et d'analyser le compost dans ses phases de maturation. Citeo vise la norme NFU 44 051 pour distribuer un compost "« fabriqué à Paris » issu des emballages compostables et des biodéchets".

Pour accéder aux bouteilles en PLA, Citeo s'adressera d'abord aux professionnels. L'objectif est de collecter un minimum de 500 bouteilles dans plusieurs restaurants et boutiques les distribuant, en même temps que d'autres biodéchets. "Un test de collecte auprès des consommateurs sera également déployé via les magasins et lors d'évènements afin de sensibiliser au compostage de ces emballages en PLA", ajoute l'éco-organisme.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager