En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les énergies renouvelables fournissent plus du quart de la production mondiale d'électricité

Energie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

En 2018, les capacités installées de production à partir des énergies renouvelables (ENR) ont augmenté de 181 gigawatts (GW) dans le monde. "Un rythme constant par rapport à 2017", selon le réseau international REN21 qui publie son rapport annuel ce mardi 18 juin. La capacité mondiale en ENR incluant l'hydroélectricité a atteint environ 2.378 GW en 2018. REN21 souligne "une légère augmentation du [déploiement des ENR] dans l'Union européenne".

"Pour la quatrième année consécutive, la capacité de production d'électricité renouvelable installée en 2018 dépasse celle issue des combustibles fossiles et nucléaires combinés", ajoute REN21. En 2018, 100 GW de solaire photovoltaïque ont été installés dans le monde, soit 55 % des nouvelles capacités d'ENR. Suivies de l'énergie éolienne (28 %) et de l'énergie hydroélectrique (11 %).

Les énergies renouvelables produisent désormais plus de 26 % de l'électricité mondiale."Mais elles ne contribuent qu'à hauteur de 10 % dans la production de chaleur et de froid et à peine plus de 3 % dans les transports", précise REN21.

Les subventions aux énergies fossiles ont augmenté

Les nouveaux investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (hors investissements dans les projets hydroélectriques de plus de 50 MW) s'élevaient à 288,9 milliards de dollars en 2018. Soit une baisse de 11 % des investissements par rapport à l'année précédente. Les installations et les investissements en Chine ont notamment diminué en 2018. REN21 fustige le soutien continu des gouvernements à l'industrie des combustibles fossiles qui freine le développement des ENR. Ces subventions ont augmenté de 11% entre 2016 et 2017, pour atteindre 300 milliards de dollars"Quarante pays ont entamé une réforme de leurs subventions aux combustibles fossiles depuis 2015, mais ces dernières étaient toujours présentes dans 112 pays en 2017 – avec au moins 73 pays dont les subventions dépassaient chacun les 100 millions de dollars", estime REN21.

Réactions1 réaction à cet article

 

On lirait avec intérêt la part de l'hydroélectricité dans ce tableau global et la comparaison avec les autres sources .

sirius | 19 juin 2019 à 19h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager