Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

REP articles de bricolage : Ecologic et EcoDDS agréés pour six ans

Déchets  |    |  Philippe Collet  |  Actu-Environnement.com

Mercredi 23 mars sont parus au Journal officiel les agréments d'Ecologic et de EcoDDS pour la filière de responsabilité élargie du producteur (REP) pour les articles de bricolage et de jardin. Les deux éco-organismes sont agréés pour six ans, soit jusqu'au 31 décembre 2027.

Ecologic prend en charge la deuxième des quatre familles de produits de la REP bricolage, à savoir les machines et appareils motorisés thermiques. L'éco-organisme est déjà agréé pour les équipements électriques et électroniques (EEE), ainsi que pour deux catégories d'articles de sport et loisir (les cycles et les engins de déplacement personnel non motorisés, et les produits destinés à la pratique sportive et ceux destinés aux activités de plein air). Il travaille aussi à l'élaboration d'une filière volontaire de l'e-mobilité, en collaboration avec son homologue Screlec (agréé pour les piles et accumulateurs) et la Fédération des professionnels de la micro-mobilité (FPMM).

Quant à EcoDDS, l'éco-organisme agréé pour la gestion des déchets ménagers dangereux (les DDS, pour déchets diffus spécifiques), il s'occupera des outillages du peintre (première famille de la REP bricolage).

Deux familles de produits sans éco-organisme

Pour l'heure, aucun éco-organisme n'est agréé pour deux autres familles de produits : les matériels de bricolage, dont l'outillage à main, et les produits et matériels destinés à l'entretien et l'aménagement du jardin.

Pour rappel, cette nouvelle filière REP est l'une des quatre qui devaient être créées en 2022 en application de la loi Antigaspillage et économie circulaire (Agec) : les jouets, les articles de sports et de loisirs, les articles de bricolage et de jardin, et les huiles minérales. Elle fait aussi partie, avec les EEE, les jouets et les articles de sport, des filières qui doivent mettre en œuvre un fonds de réparation. Pour les articles de bricolage, celui-ci sera doté progressivement pour atteindre une enveloppe de 9,5 millions d'euros en 2027 : 9,1 millions au titre des machines et appareils motorisés thermiques ; 300 000 euros pour les matériels de bricolage ; et 100 000 euros pour les produits et matériels destinés à l'entretien et l'aménagement du jardin.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

ECOPAD : un outil pour faciliter la gestion des apports et des bennes HORANET