En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La déforestation a reculé au cours des dix dernières années

Selon un dernier rapport de la FAO, si la déforestation a globalement ralenti dans le monde depuis 2000 notamment grâce aux programmes de boisements en Asie, elle se poursuit toutefois à un taux élevé en Afrique et en Amérique du Sud. Détails.

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
   
La déforestation  a reculé au cours des dix dernières années
© FAO
   
Le rythme de déforestation a reculé au cours des dix dernières années dans le monde, a indiqué le 25 mars la FAO, à l'occasion de la présentation de son rapport quinquennal sur la situation forestière. Les forêts couvrent aujourd'hui un peu plus de 4 milliards d'hectares soit 31% de la superficie émergée de la planète. Plus de la moitié est concentrée dans cinq pays : la fédération de Russie, Brésil, Canada, États-Unis et Chine. Selon l'étude portant sur la période 2000-2010, 13 millions d'hectares de forêt ont disparu par an, contre 16 millions d'hectares par an dans les années 1990. La perte nette annuelle a représenté 5,2 millions d'hectares dans les années 2000 - soit l'équivalent de la surface du Costa Rica - contre 8,3 millions lors de la précédente décennie.

Ce recul de la déforestation s'explique par les progrès réalisés dans la gestion durable des forêts mis en place par les Etats. La présence d'institutions forestières plus fortes et les réformes des politiques et des structures y sont pour beaucoup, souligne la FAO. Depuis 2000, 76 pays ont ainsi formulé ou actualisé leurs politiques forestières et 69 pays - pour l'essentiel en Europe et en Afrique - ont promulgué des lois forestières ou amendé leurs législations depuis 2005. Les efforts menés contre la déforestation par des pays comme l'Indonésie et le Brésil ont aussi aidé à inverser la tendance.

''Pour la première fois, nous sommes en mesure de montrer que le taux de déforestation a décru à travers le monde en conséquence des efforts menés à la fois aux niveaux local et international'', a déclaré Eduardo Rojas, directeur adjoint du département Forêts à la FAO. ''Les pays ont non seulement amélioré leurs politiques et législations forestières, mais ils ont aussi assigné l'utilisation de forêts aux communautés locales et aux populations autochtones, ainsi qu'à la conservation de la biodiversité et autres fonctions environnementales'', a-t-il précisé. La proportion des forêts dans les parcs nationaux et autres espaces protégés a ainsi progressé de 13%, en hausse de 94 millions d'hectares depuis 1990.

Si en Amérique centrale et du Nord, la surface boisée est restée relativement stable, elle continue de s'étendre en Europe, mais à un rythme toutefois ''plus lent'' que dans les années 90. La superficie forestière en Asie s'est également accrue d'environ 2,2 millions d'hectares par an entre 2000 et 2010, grâce aux programmes de boisements entrepris en Chine, en Inde et au Vietnam. En Asie du Sud Est, le rythme de déforestation en Indonésie est également passé de 1,9 million d'hectares par an dans les années 1990 à 0,5 million dans les années 2000, selon le rapport.

En revanche, l'Amérique du Sud et l'Afrique ont accusé les plus fortes pertes nettes de forêts entre 2000 et 2010, avec respectivement 4 et 3,4 millions d'ha par an, en dépit d'un rythme de déforestation ralenti notamment au Brésil - qui abrite la forêt amazonienne - qui est passé de 2,9 millions d'hectares de forêts détruits par an à 2,6 millions. La situation continue d'être alarmante en République Démocratique du Congo (RDC), où se situent les deux tiers de la seconde forêt tropicale de la planète. La FAO observe également des pertes nettes annuelles de forêt pour l'Océanie, dues en partie aux graves sécheresses qui ont frappé l'Australie depuis 2000.

Stock carbone

Les forêts couvrent aujourd'hui plus de quatre milliards d'hectares. Elles renferment 289 gigatonnes de carbone, ''soit une quantité supérieure à celle présente dans l'atmosphère''. A l'échelle mondiale, les stocks de carbone dans la biomasse forestière ont reculé d'environ 0,5 Gt par an durant la période 2000-2010, due essentiellement à la réduction de la superficie boisée totale. Mette Loyche Wilkie, coordinatrice du rapport de la FAO, a rappelé le rôle majeur que jouent les forêts dans l'atténuation des changements climatiques pour souligner la nécessité de la mise en application de mesures ''efficaces et permanentes'' contre la déforestation. Elle a également prévenu que les programmes de reforestation entrepris en Chine, en Inde et au Vietnam, qui représentent une part importante des gains constatés depuis 2000, pourraient s'achever en 2020. ''Sans intervention de ce type, nous risquons un retour soudain à de forts taux de perte nette des forêts et d'émission de carbone, comme c'était le cas dans les années 1990'', a-t-elle alerté appelant les gouvernements à poursuivre leurs efforts.

Réactions1 réaction à cet article

 
qui a un rôle à jouer ?

Très bien, mais est-il besoin de rappeler le "rôle majeur" que jouent tels ou tels ecosystemes / biomes / especes...sur terre ?...un vernis minimum de science environnementale (dé)montre aisement que TOUT dans la "nature" a un rôle, RIEN n'est superflu, inutile. Que toute sa BIO-activité à un sens, une intelligence collective et collaborative infiniment plus développée que celle des hommes (enthroposphere) et qu'il est triste de voir qu'il nous faille encore justifier son rôle plutôt que chercher à la preserver et tenter de reproduire à notre niveau les miracles d'enseignements de durabilité que ses bras nous tendent.
plutôt que celui de la nature.... posons-nous la question de notre rôle dans tout ca !

lf-utopia | 27 mars 2010 à 17h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager