En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le SIAAP met en ligne une cartographie des nuisances olfactives

Aménagement  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (SIAAP) met en ligne sur son site internet le logiciel de modélisation ''SYPROS'' (SYstème de PRévision des Odeurs du SIAAP), a -t-il annoncé le 9 février dans un communiqué.

Cet outil permet de visualiser l'impact des émissions odorantes liées à l'exploitation des usines de dépollution des eaux usées du SIAAP. Il peut ainsi fournir des '' cartes d'odeurs'' en temps quasi-réel, réactualisées toutes les trente minutes et des prévisions à 48h, calculées toutes les trois heures. ''Grâce à des capteurs répartis autour de l'usine, SYPROS enregistre plusieurs composés chimiques, comme les concentrations de composés soufrés'', souligne le SIAAP. Il intègre également les informations météorologiques de Météo France pour calculer la dispersion des odeurs produites par une usine sur plusieurs kilomètres.

Les données concernent actuellement le site Seine Aval. La mise en ligne de la carte des odeurs des usines Seine amont et Marne Aval est prévue courant 2010.

Limiter l'impact odorant

''Avec la mise en ligne de la carte des odeurs, le SIAAP franchit une nouvelle étape pour l'information de tous sur ses usines et leur exploitation'', souligne le Syndicat. Les cartographies déjà mises à disposition des équipes d'exploitation vise à réduire l'impact odorant des usines sur les communes riveraines. Le SIAAP rappelle avoir mis en place depuis le début des années 90, différents moyens de contrôle dans plusieurs de ses usines : des capteurs fixes mesurant en continu les composés physico-chimiques dans l'air et des camions laboratoires sillonnant les usines pour traquer les mauvaises odeurs ou encore des jurys de nez constitués de riverains bénévoles procédant à des tests olfactifs.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager