En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dans sa nouvelle stratégie industrielle, la Commission européenne mise sur les ENR et l'économie circulaire

Dans sa nouvelle stratégie industrielle pour l'Europe, la Commission mise sur les énergies marines, l'hydrogène et le recyclage pour conjuguer compétitivité et neutralité carbone.La substitution des produits chimiques dangereux est aussi en ligne de mire.

Gouvernance  |    |  Sophie Fabrégat  |  Actu-Environnement.com
Dans sa nouvelle stratégie industrielle, la Commission européenne mise sur les ENR et l'économie circulaire

La Commission européenne a présenté, le 10 mars, sa nouvelle stratégie industrielle pour l'Europe*. Une semaine après sa proposition de loi sur le climat, l'exécutif européen entend faire rimer compétitivité et neutralité climatique.

« Le pacte vert pour l'Europe est la nouvelle stratégie de croissance européenne. Son objectif central est de faire de l'Europe le premier continent climatiquement neutre d'ici à 2050, rappelle la communication de la Commission. L'industrie a un rôle de premier plan à jouer dans la réalisation de cet objectif qui est le plus grand défi et la plus grande chance de notre temps ». Elle présente donc sa vision de l'industrie de demain et prévient : « Si des écarts devaient persister sur le plan des ambitions à l'échelle mondiale, la Commission proposera un mécanisme d'ajustement carbone aux frontières en 2021 afin de réduire le risque de fuite de carbone, et ce en totale compatibilité avec les règles de l'OMC [organisation mondiale du commerce] ».

Décarboner les secteurs traditionnels et identifier les innovations

Son objectif : réduire l'empreinte carbone des secteurs à forte intensité énergétique et proposer des solutions technologiques propres et abordables. L'acier, le ciment, les produits chimiques devront être plus propres, voire neutres en carbone. Le développement de ces nouveaux process sera soutenu par le Fonds pour l'innovation du système d'échange de quotas d'émission de l'UE. Les régions particulièrement touchées par la transition de leur industrie seront accompagnées par le mécanisme pour une transition juste, qui devrait mobiliser 100 md€.

La Commission présentera également une nouvelle stratégie pour des produits chimiques durables, afin d'encourager l'innovation et « la mise au point de produits de substitution sûrs et durables ». Un autre secteur traditionnel doit entamer sa transition : le bâtiment. « L'Europe doit se pencher sur la question de la durabilité des produits de construction et améliorer l'efficacité énergétique et la performance environnementale des actifs construits. Un environnement bâti plus durable sera essentiel à la transition de l'Europe vers la neutralité climatique », analyse la Commission.

 
Nous aurons besoin d'une approche plus stratégique à l'égard des industries des énergies renouvelables, telles que l'énergie éolienne en mer, et des chaînes d'approvisionnement sur lesquelles elles reposent  
Commission européenne
 

En parallèle, le Conseil européen de l'innovation, qui sera opérationnel en 2021, devra identifier les technologies de la prochaine génération et accélérer leur déploiement.

S'appuyer sur les énergies marines et l'hydrogène

Ce verdissement de nombreux secteurs doit s'appuyer sur des énergies et des matières premières plus propres. « Cela nécessitera une planification et des investissements dans les technologies, les capacités et les infrastructures de production d'énergie à faible teneur en carbone. Nous aurons besoin d'une approche plus stratégique à l'égard des industries des énergies renouvelables, telles que l'énergie éolienne en mer, et des chaînes d'approvisionnement sur lesquelles elles reposent », note la Commission, qui présentera une stratégie pour les énergies marines renouvelables.

La transition industrielle s'accompagnera d'une forte électrification des usages, mais aussi d'un usage plus efficace de tous les vecteurs d'énergie, souligne l'exécutif européen. Dans ce sens, il lancera prochainement une alliance industrielle pour l'hydrogène, comme il l'a déjà fait pour les batteries ou les plastiques. « L'alliance s'appuiera sur les travaux existants pour recenser les besoins technologiques, les possibilités d'investissement et les obstacles et facilitateurs réglementaires ».

Produire autrement et recycler

L'économie circulaire est le deuxième pilier de la décarbonation de l'industrie européenne : « Nous devons renoncer à l'ancien modèle consistant à prendre à la Terre ce qui sert à la fabrication de produits que nous consommons et jetons par la suite. Nous devons révolutionner la manière dont nous concevons, fabriquons et consommons les produits et dont nous nous en débarrassons en offrant des incitations à notre industrie », indique la Commission.

La transition doit passer par l'intensification du recyclage et l'utilisation accrue de matières premières secondaires, notamment pour l'électro-mobilité, les batteries, les énergies renouvelables, les produits pharmaceutiques, l'industrie aérospatiale, la défense et les applications numériques.

Le nouveau plan d'action en faveur de l'économie circulaire établit également des principes de durabilité pour tous les produits, en traitant en priorité les groupes de produits ayant une forte incidence environnementale (matériel électronique, batteries et textile). Ces mesures s'accompagneront d'une meilleure information des consommateurs et d'un « droit à la réparation ».

Les transports en arrière-plan

Enfin, la mobilité est le troisième pilier de cette stratégie. « Ces industries ont à la fois la responsabilité et le potentiel de conduire la double transition, de soutenir la compétitivité industrielle de l'Europe et d'améliorer la connectivité. C'est notamment le cas des industries automobile, aérospatiale, ferroviaire et de la construction navale, ainsi que des carburants de substitution et de la mobilité intelligente et connectée ».

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Sophie Fabrégat

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager