En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Transformation digitale de l'industrie : les équipementiers s'organisent

Gouvernance  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com

La transformation digitale de l'industrie peut lui faire gagner en performance notamment environnementale. Mais cette évolution est conditionnée à l'obtention de données facilement exploitables. Afin de donner corps à cette exigence, sept fournisseurs de solutions "smart" dans le domaine de la construction mécanique, de l'automatisation industrielle et des logiciels ont créé l'alliance Open Industry 4.0. Leur objectif est de coopérer pour dépasser les solutions propriétaires et privilégier un langage informatique commun et ouvert favorable à l'exploitation des données.

Les membres fondateurs de l'alliance sont Beckhoff, Endress+Hauser, Hilscher, ifm, KUKA, Multivac et SAP. L'alliance est ouverte à toutes les entreprises. Balluff, Gebhardt, Pepperl+Fuchs, Schmidtsche Schack, Samson et WIKA ont déjà rejoint l'alliance. "L'architecture ouverte de l'Alliance Open Industry 4.0 répond à toutes les exigences des process industriels", souligne Matthias Altendorf, PDG du groupe Endress+Hauser. "Elle est basée sur la transparence de tous les processus métiers et garantit l'intégrité de l'ensemble des systèmes. Cela permet aux industriels d'exploiter tout le potentiel de la digitalisation."

Les membres de l'alliance ont l'intention de se baser sur les standards existants tels que I/O Link, OPC UA et RAMI pour élaborer leurs solutions, des équipements de terrain aux services.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager