Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

L'UE consulte le public pour lever les obstacles aux énergies renouvelables

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne lance, jusqu'au 12 avril 2022, deux consultations publiques pour lever les obstacles au développement de projets d'énergies renouvelables dans l'Union européenne.

La première consultation s'inscrit dans le cadre du projet de stratégie de la Commission sur l'énergie solaire, qui sera publié au second trimestre 2022. Cette stratégie vise à aider à « libérer le potentiel de l'énergie solaire » afin de contribuer aux objectifs climatiques et énergétiques du Pacte vert de l'Europe. En 2020, l'énergie solaire renouvelable a couvert 5 % du mix électrique de l'UE, pour 3 % en 2015. L'objectif est de tripler les capacités solaires pour passer de 120 GW, en 2020, à 420 GW, en 2030. La stratégie examinera « les défis posés » au déploiement et à la production d'énergie solaire dans des domaines tels que les procédures d'appel d'offres, les régimes de soutien financier, les permis, le raccordement au réseau ou les garanties d'origine. « Elle analysera les défis spécifiques à toutes les formes de déploiement, tant de l'énergie photovoltaïque que de l'énergie thermique, des installations résidentielles aux installations à l'échelle des services publics, y compris les modalités innovantes, telles que l'énergie photovoltaïque intégrée aux bâtiments », explique la Commission.

La seconde consultation contribue à préparer les orientations de la Commission en vue d'accélérer les procédures d'octroi de permis pour déployer les énergies renouvelables. Son document d'orientation sera publié cet été. Cette consultation concerne également les contrats d'achat d'électricité pour les énergies renouvelables, qui sont des contrats directs entre les entreprises et les fournisseurs d'électricité pour la fourniture d'énergie renouvelable.

La Commission prévoit de doubler la part des énergies renouvelables à 40 % dans le bouquet énergétique de l'UE d'ici à 2030. La capacité additionnelle de production d'énergies renouvelables, installée chaque année, doit passer d'environ 30-35 GW par an à environ 45-65 GW par an entre 2020 et 2030.

Réactions1 réaction à cet article

 

Hallucinant ! L'UE pose des questions de pur formalisme, en clair magouillages et lobbying effréné, et omet le principal : on ne doit pas pouvoir déployer des intermittentes en Europe à un tel niveau sans avoir l'obligation ABSOLUE de financer un mode de production de backup décarboné, quel qu'il soit, y compris batteries ou hydrogène. Ce qui de facto a minima double le coût d'installation. Ces manœuvres sont suicidaires, qui visent à doter le continent de quantités faramineuses d'intermittentes avec évidemment des arrière-pensées financières sans considérer la réalité de l'adéquation production - besoins. Avec en arrière-plan l'Allemagne qui annonce viser 200 GW d'éolien, le double de la totalité des moyens français, on court à la catastrophe !

dmg | 21 janvier 2022 à 14h51
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

VALORMAX D - Déchiqueteuse à rotor NOREMAT