En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

UE : le Parlement soutient le Plan d'Action de la Commission pour l'Efficacité énergétique

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Selon un communiqué, la commission de l'industrie du Parlement européen a donné son appui le 19 décembre au Plan d'Action de la Commission européenne pour l'Efficacité énergétique et la mise sur pied d'un Fond Mondial pour la promotion de l'Efficacité énergétique et des Energies renouvelables. D'après la commission parlementaire, des réductions drastiques d'émissions de CO2 sont nécessaires afin de prévenir un changement climatique incontrôlable. Et ceci grâce à une utilisation plus efficace de l'énergie, précise le Parlement européen, qui fait l'objet du Plan d'Action pour l'Efficacité Energétique.

Les députés estiment qu'une utilisation plus efficace de l'énergie permettrait également de réduire la dépendance de l'UE de ses importations d'énergie. Le Parlement a soutenu unanimement le rapport de Fiona Hall (UK), en mettant l'accent en particulier sur l'ambition du Plan d'Action d'améliorer l'efficacité énergétique de plus de 20% d'ici 2020. La commission a également approuvé le rapport d'initiative de Claude Turmes (LU) sur une proposition de la Commission européenne de mettre en place un ''Fonds mondial pour la promotion de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables'' destiné à promouvoir les investissements du secteur privé dans les technologies de l'énergie renouvelable dans les pays en développement.

Toutefois, la commission a critiqué le fait que sur un total d'actions communautaires qui devaient être exécutées à l'horizon 2007, seulement trois avaient été pleinement mises en oeuvre au 1er septembre 2007, ajoute le Parlement. Les Etats membres, selon les observations des députés, ont également été incapables d'établir les priorités et une transposition rapide de la législation en matière d'efficacité énergétique.

La commission de l'industrie a proposé de fixer des obligations minimales de performance énergétique pour tous les modes de transport. La proportion de fonds de cohésion du budget de l'UE visant à améliorer l'efficacité énergétique des logements existants devrait passer de 3% à 5% au moins. Pour les logements neufs, les députés préconisent que soient adoptées des normes contraignantes en matière d'efficacité énergétique pour le chauffage et/ou le refroidissement.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager