En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'Union pour la Méditerranée mise sur le solaire

Energie  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Plus de 60 projets ont été retenus dans le cadre du ''Plan solaire'' de l'Union pour la Méditerranée (UPM), a annoncé le 22 novembre, Jean-Louis Borloo, ministre de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement Durable et de l'Aménagement du territoire, à l'occasion d'une conférence sur ce thème à Paris qui a rassemblé plus de 300 acteurs, dont plusieurs ministres de l'Energie, des industriels et des institutions financières.

Le Plan Solaire Méditerranéen vise à accroître l'utilisation des énergies renouvelables et à renforcer l'efficacité énergétique des 43 Etats membres de l'UPM, lancée le 13 juillet dernier.

L'objectif de l'UPM est d'atteindre, à l'horizon 2020, 20 GW de capacités additionnelles de production d'électricité bas carbone, notamment solaire, dans l'ensemble des pays du pourtour méditerranéen.

Le plan se fixe aussi comme objectif de garantir la rentabilité et la viabilité des projets en exportant une partie de l'énergie produite vers l'Union européenne. Il prévoit également de maîtriser la demande d'énergie tout en augmentant l'efficacité énergétique et les économies d'énergie.

Selon le MEEDDAT, les premiers projets pilotes devraient être lancés en 2009/2010, pour un déploiement à grande échelle prévu entre 2011 et 2020.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…