En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vague verte au Parlement européen

Les eurodéputés écologistes auront un rôle pivot dans le nouvel échiquier politique européen et entendent peser sur les orientations de la future Commission européenne.

Gouvernance  |    |  Agnès Sinaï Actu-Environnement.com

Les écologistes et régionalistes passent de 52 à 77 sièges au Parlement européen. C'est un record historique, qui leur permettra de jouer un rôle pivot dans le nouvel archipel politique issu de cette élection européenne du 26 mai, au lendemain des manifestations pour le climat rassemblant plus d'un million de jeunes dans le monde, dont 320.000 en Allemagne. ''Dans les jours qui viennent, nous prendrons contact avec les nouveaux députés européens et mouvements progressistes non encore affiliés à un groupe du Parlement européen afin d'amplifier notre succès électoral en discutant des coopérations futures'', a déclaré ce matin Philippe Lamberts, président du groupe des Verts-ALE au Parlement européen.

Peser sur la prochaine Commission européenne

Contacté par Actu-Environnement, Philippe Lamberts estime que les Verts sont désormais une force incontournable au Parlement européen, ‘'numériquement, ils sont indispensables pour faire une majorité''. Forts de cette position nouvelle, ils exigeront ‘'que la nouvelle Commission européenne, dont le prochain président prendra ses fonctions en juillet, engage la nouvelle transition écologique et solidaire, qui devra porter sur l'empreinte écologique, la justice sociale, la démocratie et la défense des libertés fondamentales''.

Le ralliement de personnalités telles que Pascal Durand et Pascal Canfin, anciens membres d'EELV passés dans le camp des libéraux européens via la liste de La République en Marche aidera-t-il à passer des alliances ? Rien n'est moins sûr, rétorque M. Lamberts, ‘'car la famille libérale n'est pas câblée sur la transition, et ils risquent de comprendre leur douleur''.

De fait, c'est un hémicycle plus morcelé que jamais qui se dessine au lendemain de cette élection. Avec respectivement 177 sièges pour les conservateurs et 150 sièges pour les sociaux-démocrates, selon les dernières estimations suite au scrutin d'hier, aucun des deux grands partis de droite et de gauche ne détient plus de majorité absolue à l'assemblée de Strasbourg. Ils seront donc obligés de passer des alliances, préférablement avec les Verts, s'ils veulent éviter de s'associer à l'extrême droite. La gauche, qui rassemble 280 eurodéputés au total, tout comme les centristes de l'Alliance des démocrates et des libéraux pour l'Europe (ALDE, 108 sièges), devront s'appuyer sur le vote Vert pour faire majorité absolue, face aux droites nationaliste et extrême qui deviennent, avec 173 sièges cumulés, la deuxième force politique après les conservateurs.

Les Verts entendent donc influer sur la composition de la prochaine Commission européenne en pesant d'abord sur le choix de son président et sur ses projets de prochaines directives. En juin, les différents gouvernements européens se mettront d'accord pour proposer un candidat à ce poste, et même les Verts comptent bien jouer de leur influence. Car les textes européens précisent que la présidence de l'UE doit "tenir compte du résultat des élections européennes". Elle devra donc être suffisamment consensuelle pour être approuvée par une coalition majoritaire de députés européens, qui votent pour valider cette nomination, après avoir auditionné les candidat(e)s.

Génération climat

Une chose est sûre, c'est que les électeurs ont accordé à l'écologie politique une place importante en votant massivement pour les partis Verts historiques plutôt que de s'en remettre au verdissement du reste des formations politiques, qui y sont toutes allées de leur message écologiste. En ce sens, les électeurs s'en sont remis aux Verts pour faire de l'écologie, préférant l'original à la copie. Cette vague verte a parcouru le reste de l'Europe où les partis verts ont dépassé les attentes. En Allemagne, les Verts et régionalistes arrivent en deuxième position avec 20,5 %, et obtiennent 20 sièges au Parlement européen. En France, Europe écologie-Les Verts (EELV) obtient 13,4 % et 12 eurodéputés, en Irlande 15 % et deux sièges, en Belgique 15,2 % et trois sièges, au Danemark 13,2 % et deux sièges, en Finlande 16 % et deux sièges et en Autriche 14 % et deux sièges, en Suède 11,4 % et deux sièges. Dans les pays de l'Est, les Verts obtiennent près de 14 % en République Tchèque, et 12,6 % en Lituanie.

La jeunesse s'est mobilisée en faveur de l'écologie, D'après les estimations d'Ipsos / Sopra Sterria recueillies par France-Inter, les 18-34 ans ont d'abord voté pour la liste Europe Écologie - les Verts. D'après les sondages, réalisés avant le vote de ce dimanche, 25 % des 18-24 ans ont donné leur voix à la liste conduite par Yannick Jadot, une proportion encore plus importante chez les 25-34 ans (28 %). En Allemagne, les Verts arrivent devant les conservateurs chez les 18-44 ans.

'Les Françaises et les Français nous ont envoyé un signal très clair : ils veulent que l'écologie aussi soit au cœur du jeu politique, et ce message a été lancé dans toute l'Europe'', a commenté la tête de liste EELV hier soir. Yannick Jadot a par ailleurs salué la mobilisation électorale des jeunes, qui se sont ‘'emparés de ce scrutin''. La création d'un ‘'Comité citoyen de surveillance et d'initiative sur l'Europe'' a été promise. ‘'Nous réunirons les acteurs de la société civile, les syndicats, les scientifiques, les entreprises et les citoyens, afin qu'ensemble nous évaluions en permanence le travail des institutions européennes'', a annoncé Yannick Jadot le soir de l'élection.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…