En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Véhicules électriques : bientôt des financements pour développer des batteries européennes

Transport  |    |  Florence Roussel Actu-Environnement.com
Actu-Environnement Le Mensuel N°389 Cet article a été publié dans Actu-Environnement Le Mensuel n°389
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

A l'occasion du gala du centenaire de l'Organisation internationale des constructeurs automobiles (OICA), Emmanuel Macron a annoncé une aide de 700 millions d'euros au cours des cinq prochaines années pour soutenir la filière des batteries, selon l'AFP.

Lors de la présentation de ses orientations énergétiques en novembre 2018, le président de la République avait déploré la dépendance des constructeurs européens vis-à-vis de la Chine et de la Corée du Sud concernant la production des batteries des véhicules. L'enveloppe promise s'inscrit dans un projet européen au long court lancé avec l'Allemagne pour faire émerger une filière européenne de fabrication d'une nouvelle génération de batteries.

L'Élysée a également reçu des mains de Patrick Pelata (ex-Renault) et de Xavier Mosquet (BCG Consulting) le rapport, commandé il y a quatre mois, sur les nouvelles mobilités et les véhicules autonomes. Selon le Journal de l'Auto, le rapport plébiscite le bonus écologique et encourage la mise en place d'autres incitations (branchement gratuit en entreprise, accès facilité au stationnement).

Dans le cadre de son projet de programmation annuelle de l'énergie, le gouvernement table sur une multiplication par cinq des ventes de véhicules électriques d'ici 2022 en France. En 2018, près de 40.000 unités ont été immatriculées. Il entend lutter contre le surcoût total de possession (notamment le surcoût facial à l'achat) et les contraintes d'usage (autonomie, infrastructures de recharge). Il mise sur le déploiement d'un réseau d'infrastructures de recharge en mobilisant les outils de financement (PIA, CITE, programme CEE Advenir, prise en charge accrue des coûts de raccordement par les tarifs de réseau), en levant les freins à l'installation (évolution du droit des copropriétés, bornes à la demande) et en facilitant la recharge dans les entreprises (réforme de l'avantage en nature).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager