En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Véhicules électriques et hybrides : des prix encore élevés

Transport  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

"Sans subvention gouvernementale, le véhicule électrique serait tout simplement inaccessible et ce même dans un contexte où le prix de l'essence ou du diesel passerait à 2 euros", souligne dans un communiqué Philippe Brendel, Président de l'observatoire du véhicule d'entreprise (OVE). Dans son étude statistique "le TCO Scope", l'Ove fournit des indicateurs chiffrés sur les flottes d'entreprises et le coût d'usage des véhicules (TCO). Les résultats montrent notamment que les véhicules électriques particuliers restent encore plus chers que leurs équivalents thermiques avec des prix de revient kilométrique pour l'entreprise de 16 à 36 % selon que la batterie soit louée ou incluse. Les voitures utilitaires électriques seraient plus accessibles avec une différence de quelques pourcents seulement avec les modèles thermiques. De la même manière, les écarts de prix entre les véhicules hybrides et leurs homologues thermiques s'amenuisent notamment grâce aux aides gouvernementales (Bonus ou exonération de taxe sur les véhicules de sociétés).

Réactions3 réactions à cet article

 

Les véhicules solaires type SolarWorld GT ou SCV-4 KYOCERA etc sont une solution d'avenir proche qui vont limiter l'utilisation de lithium et ont une autonomie (275 km) et vitesse (100 km/h) satisfaisantes. Les cellules plasmoniques d'ici 5 ans amélioreront encore leurs performances.

Verorang | 29 mai 2012 à 00h16
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le cout de "l'énergie pétrole" est encore largement sous-évalué au regard des services qu'elle rend, et constitue, on le voit à nouveau avec cet article, un frein à l'innovation. Frein non seulement technologique, mais économique et écologique.
Vivement le gazole et le super à 5€. Là, on avancera vraiment, pour le plus grand bien de tous.

Squale55 | 29 mai 2012 à 09h52
 
Signaler un contenu inapproprié
 

La production automobile et nos modes de déplacement sont à revoir dans leurs ensembles le cout "externe" d'un véhicule a moteur thermique et bien plus important que celui d'un électrique mais il y a plein d'autres facteurs qui rentrent en ligne de compte ,surproduction,véhicules non adaptés au code de la route et au réseau,etc,etc

lio | 29 mai 2012 à 10h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager