En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Veolia Eau remporte un contrat de dessalement d'eau de mer en Espagne

Veolia Eau vient de remporter, dans le cadre d'un groupement d'entreprises, un contrat portant sur la construction, l'exploitation et la maintenance d'une usine de dessalement par osmose inverse à Campo de Dalías, dans le sud de l'Espagne.

Gouvernance  |    |  Rachida BoughrietActu-Environnement.com
Dans le cadre d'un groupement d'entreprises, Veolia Eau a remporté un contrat portant sur la conception, la construction, l'exploitation et la maintenance d'une usine de dessalement d'eau de mer par osmose inverse à Campo de Dalías, au sud de l'Espagne (province d'Almeria). L'osmose inverse est un procédé de dessalement qui utilise la technologie membranaire, consistant à forcer l'eau sous pression à travers une membrane qui est imperméable aux sels en suspension.

Veolia Eau a précisé qu'au sein du Groupement d'entreprises, Veolia Eau Solutions et Technologies assumerait les composantes process ; les sociétés espagnoles Sando, Inypsa et Montajes Electricos Crescencio Perez assumeraient les composantes construction, génie civil et gestion. Veolia Eau prendra en charge la responsabilité de l'exploitation de l'usine de dessalement pendant 15 ans. Ce contrat représentera ainsi un montant total cumulé d'environ 128 Millions d'Euros pour le groupement d'entreprises, dont un chiffre d'affaires total consolidé estimé à 78 Millions d'Euros pour Veolia Eau, a déclaré la Direction.

La production d'eau est destinée à un usage mixte, pour l'eau potable et l'irrigation. L'usine aura une capacité de production d'eau potable de 80.000 mètres cube par jour (soit 30 millions de mètres cube chaque année) à compter de sa livraison prévue pour l'été 2009 , a souligné Veolia Eau dans son communiqué.

Afin de réduire les consommations d'énergie électrique, le procédé retenu par Veolia Eau au sein de la future unité de dessalement fera appel aux dernières technologies de récupération d'énergie (dite technologie isobare). Cette technologie a été retenue et déployée précédemment par Veolia Eau sur le site d'Ashkelon (Israël). Par ailleurs, l'installation de panneaux solaires sur la structure des bâtiments permettra de couvrir l'ensemble des besoins électriques hors procédé de dessalement , a indiqué Veolia Eau.

Le contrat remporté par Veolia Eau à Campo de Dalías en Espagne s'inscrit dans le cadre de l'important programme d'installations d'usines de dessalement d'eau de mer lancé par le
gouvernement espagnol pour lutter contre la pénurie d'eau et les effets de la sécheresse dans le sud-est du pays. Ce succès confirme le véritable savoir-faire du groupe dans le domaine du dessalement de l'eau de mer
, a annoncé Antoine Frérot, Directeur Général de Veolia Eau.

Rappelons que Veolia Eau a déjà remporté trois importants contrats portant sur la construction et l'exploitation d'usines de dessalement d'eau de mer : à Ashkelon (230.000 m3/jour, Israël), opérationnelle depuis septembre 2005, à Gold Coast (livraison fin 2008, 125 000 m3/jour, Etat du Queensland en Australie), et à Sûr (livraison début 2009, 80 000 m3/jour, Sultanat d'Oman).

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…