En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Xynthia : les victimes dénoncent le message adressé aux maires qui bâtissent en zone inondable

Risques  |    |  Laurent RadissonActu-Environnement.com

Ceux qui comptaient sur la justice pour désigner les responsables des 29 décès de La Faute-sur-Mer suite au passage de la tempête Xynthia en février 2010 en sont pour leurs frais.

Le seul représentant de l'Etat sur le banc des prévenus avait été relaxé en première instance, ce qui avait suscité la colère des avocats des élus locaux qui estimaient que la responsabilité de l'Etat avait été oubliée dans cette affaire.

Ce lundi 4 avril en appel, c'est au tour de Françoise Babin, ancienne adjointe à l'urbanisme, de son fils, Philippe Babin, agent immobilier et président de l'association chargée de la protection de la digue, et de deux sociétés de BTP poursuivies en tant que personnes morales d'être relaxées.

Seul l'ancien maire de la commune, René Marratier, voit sa responsabilité reconnue. Toutefois, seule la mauvaise gestion du risque et des secours lui est reprochée, et non la délivrance de permis de construire en zone inondable. Il se voit condamner à deux ans de prison avec sursis et à une peine d'inéligibilité, alors qu'il avait écopé de quatre ans de prison ferme en première instance et que le ministère public réclamait deux ans de prison fermes.

"Le message qu'on voulait avoir, c'était un message de sécurité, de prévention. Ce n'est pas le cas. (...) On laisse faire les maires, on laissera faire les maires demain pour bâtir en zone inondable. La punition n'est pas assez sévère", a déploré le président de l'association des victimes (Avif), Renaud Pinoit, selon des propos rapportés par l'AFP.

Réactions1 réaction à cet article

 

Proprement écoeurant.

sirius | 05 avril 2016 à 10h25
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…