Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Accidents du travail et maladies professionnelles repartent à la hausse en 2014

Le nombre d'accidents du travail et de maladies professionnelles a légèrement augmenté sur l'année 2014, après deux années consécutives de baisse. La grande majorité des cancers professionnels restent dus à l'amiante.

Risques  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

"En 2014, plus de 1,1 million de sinistres (accidents du travail, de trajet et maladies professionnelles) ont été reconnus et pris en charge, dont plus de 750.000 ayant entraîné un arrêt de travail ou une incapacité permanente". Tels sont les principaux chiffres qui ressortent des statistiques dévoilées ce jeudi 12 novembre par l'Assurance Maladie – Risques professionnels (AM–RP) pour l'année écoulée.

Le BTP reste le secteur le plus sinistré

 
Trois programmes prioritaires de prévention Trois programmes prioritaires de prévention ont été adoptés dans le cadre d'une convention d'objectifs signées entre l'Etat et la Cnamts. Ils prévoient à horizon 2017 de faire baisser la sinistralité des TMS, de réduire le risque de chute dans le BTP et de supprimer ou réduire les expositions à des agents cancérogènes. A ce dernier titre, sont visés le styrène dans les secteurs d'activités de la plasturgie et du nautisme, les émissions des moteurs diesel dans les centres de contrôle technique, les fumées de soudage en chaudronnerie, ainsi que le perchloroéthylène dans les pressings.
 
En matière d'accidents du travail (AT), l'année 2014 est marquée par une légère hausse après deux années de baisse consécutives. La fréquence des accidents du travail reste toutefois à un niveau des plus bas (34 accidents avec arrêt pour 1.000 salariés) depuis 70 ans, relativise la Caisse nationale de l'assurance maladie des travailleurs salariés (Cnamts).

Tous secteurs confondus, les principales causes d'accidents du travail sont la manutention manuelle et les chutes de plain-pied et de hauteur (26%). Certaines activités de service comme l'aide et soins à la personne connaissent une hausse importante (+6% de l'indice de fréquence). Les accidents baissent en revanche dans les secteurs de l'intérim et du BTP. Ce qui n'empêche pas ce dernier de rester l'un des plus sinistrés avec un indice de fréquence (64 AT/1.000 salariés) près de deux fois supérieur à la moyenne. Les activités les plus touchées sont les travaux de charpente et les travaux de couverture.

Des disparités régionales importantes apparaissent. Les régions présentant les indices de fréquence les plus importants étant le Languedoc-Roussillon, la Bretagne et l'Aquitaine, tandis que l'Ile-de-France connaît le plus faible. "La fréquence des accidents du travail est liée à la nature de l'activité économique et à la taille des entreprises", explique l'AM-RP. Or, l'Ile-de-France se caractérise par une forte proportion d'activités tertiaires.

Les accidents de trajet connaissent en revanche une forte baisse (-7%) que la Cnamts explique par la politique de sécurité routière et les conditions climatiques plus favorables. Les régions présentant les indices de fréquence les plus importants sont Provence-Alpes-Côte d'Azur, l'Ile-de-France et le Languedoc-Roussillon.

Accidents du travail © Assurance maladie
 
Hausse des cancers liés aux poussières de bois

Pour les maladies professionnelles (MP), l'année 2014 marque une légère hausse, suivant la même tendance que celle des accidents du travail. Les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent 87% des maladies reconnues. Les principaux secteurs professionnels concernés sont l'industrie agro-alimentaire, l'industrie automobile et la métallurgie, le BTP, la grande distribution, ainsi que le secteur de l'aide à la personne.

Les maladies liées à l'amiante représentent, quant à elles, 7% des MP. Les cancers dus à l'amiante continuent à représenter la grande majorité (81%) des cancers professionnels, même s'ils sont en diminution de 3,7%. On notera l'augmentation de 10,3% des autres types de cancers. "Il s'agit dans 45% des cas de cancers de la vessie et dans 25% des cas de cancers liés aux poussières de bois", précise l'AM-RP.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Logiciel en ligne pour la santé et la sécurité au travail sans danger Quentic GmbH