Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Accidents du travail et maladies professionnelles sont repartis à la hausse après la crise sanitaire

La crise du Covid-19 a été à l'origine d'une baisse historique de la sinistralité professionnelle en 2020. Les chiffres dévoilés par l'Assurance Maladie pour 2021 montrent que cet effet est terminé, même si les statistiques sont meilleures qu'en 2019.

Infographie  |  Risques  |    |  Laurent Radisson

La baisse a été historique en 2020 : - 18,8 % pour les maladies professionnelles, - 17,7 % pour les accidents du travail. Une baisse qui s'expliquait par la crise sanitaire, avec son lot d'entreprises à l'arrêt, de chômage partiel et de télétravail. Les statistiques pour l'année 2021, dévoilées le 17 novembre par l'Assurance maladie-Risques professionnels, montrent que ces chiffres sont repartis à la hausse, mais qu'ils restent inférieurs à ceux de l'année 2019.

Si les accidents du travail, au nombre de 604 565, ont baissé de 7,8 % par rapport à 2019, ils ont en revanche augmenté de 12 % par rapport à 2020. Ce sont les activités tertiaires (+ 18 %) et le secteur du transport (+ 14 %) qui enregistrent les plus fortes augmentations par rapport à 2020, alors que ces secteurs étaient déjà en hausse cette année-là. « Après deux années de baisse en 2019 et 2020, le BTP affiche une hausse des accidents du travail de 15,6 % par rapport à 2020 », rapporte également l'Assurance maladie.

Le nombre de décès liés au travail s'élève à 645, en 2021. Un chiffre également en augmentation par rapport à 2020, mais en baisse par rapport à 2019, où il était de 733. « Plus de la moitié de ces décès sont des malaises, et 12 % sont des décès routiers », précise l'Assurance maladie.

Hausse des accidents de trajets à vélo ou trottinette

Les accidents de trajets, au nombre de 89 278, sont en baisse de 9,7 % par rapport à 2019, mais en hausse de 12,4 % par rapport à 2020. La baisse par rapport à 2019 est « en lien probablement avec les limitations de déplacements domicile-travail », avance l'Assurance maladie. Soixante pour cent de ces accidents résultent d'une perte de contrôle du moyen de transport. Les accidents de vélo ou de trottinette sont, quant à eux, en augmentation de 18,6 % par rapport à 2020, alors qu'ils étaient déjà en hausse de 14,8 % en 2020 par rapport à 2019.

Les maladies professionnelles, au nombre de 47 398, connaissent une baisse de 4,3 % entre 2019 et 2021, mais une hausse de 17,9 % par rapport à 2020. La majeure partie d'entre elles, et de loin (86 %), sont constituées de troubles musculosquelettiques (TMS). Les maladies psychiques reconnues en maladies professionnelles, au nombre de 1 566, connaissent une hausse de 9 % par rapport à 2020 alors qu'une augmentation de 37 % avait déjà été enregistrée entre 2019 et 2020. Le nombre d'affections psychiques reconnues en accidents du travail, cette fois, s'élève à 10 662 en 2021, avec une surreprésentation du secteur médico-social, du transport de personnes et du commerce de détail.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager