Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Bois illégal : l'Union européenne signe un accord avec l'Indonésie

Biodiversité  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

L'Union européenne a ratifié le 4 mai à Jakarta un accord avec l'Indonésie pour lutter contre le commerce de bois illégal contribuant à la déforestation du pays exportateur. Il s'agit d'un accord de partenariat volontaire (APV) qui s'inscrit dans le cadre du PLEFT (Forest Law Enforcement Governance and Trade) adopté en 2003 par l'UE. Les négociations entre l'UE et l'Indonésie avaient débuté en 2007. L'accord commercial repose sur un système national de vérification de la légalité des exploitations et la traçabilité du bois.

Le partenariat a notamment été signé par le ministre indonésien des forêts, Zulkifli Hasan, et le Commissaire européen au commerce, Karel De Gucht. L'accord prévoit que toutes les livraisons de bois en provenance de l'Indonésie vers l'UE soient certifiées d'ici à mars 2013. Date de l'entrée en vigueur dans tous les États membres du règlement visant à contrôler les importations de bois illégal dans l'UE. Le texte a été adopté en octobre dernier. Le règlement met notamment en place des mesures de traçabilité (de la grume aux produits transformés - pâte à papier, meubles, panneaux, parquet, etc),et des sanctions à l'encontre des opérateurs.

Dans un communiqué, Janez Potočnik, Commissaire européen pour l'environnement, s'est réjoui ''de la conclusion des négociations entre l'UE et l'Indonésie sur le thème très important de l'exploitation forestière illégale. Il s'agit d'une étape historique. Il est le résultat de quatre années de négociations et l'implication des parties prenantes en Indonésie. Je félicite les négociateurs des deux parties, en particulier les nombreux Indonésiens qui ont contribué à l'élaboration d'un mécanisme pour assurer la légalité des bois et produits dérivés''.

L'UE a déjà signé un accord avec le Ghana en novembre 2009, suivi par le Cameroun en octobre 2010. Plusieurs autres APV sont en cours avec la République du Congo, la Malaisie, le Vietnam, la Centrafrique et le Gabon.

Selon l'AFP, le bois illégal représenterait environ 50% du bois exporté d'Indonésie et 20% des produits forestiers (papier, bois…) importés par l'UE. L'Indonésie a perdu 28 millions d'hectares de forêt entre 1990 et 2005, essentiellement sur les îles de Bornéo et Sumatra. Soit un recul en 50 ans de 72% de ses forêts anciennes. Depuis 2008, le gouvernement indonésien a renforcé les mesures contre la déforestation sur ces îles.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

RiverSurveyor : profileur acoustique pour la mesure de débits en rivières Xylem Analytics France