En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

ADEME : signature d'accords–cadres en série

Gouvernance  |    |  Carine Seghier  |  Actu-Environnement.com
Un accord de coopération pour l'amélioration des performances environnementales des activités de distribution vient d'être renouvelé avec le Groupe Carrefour. Signé pour 2008-2011, l'accord a pour objectif de participer à l'amélioration des connaissances sur les impacts climatiques et environnementaux de l'activité de distribution et de contribuer à la mise en œuvre de la politique d'efficacité énergétique dans le domaine des transports et du patrimoine immobilier des magasins et entrepôts. Dans le domaine des transports, le groupe Carrefour va développer les alternatives au transport routier des marchandises avec, notamment, une expérimentation de la mutualisation du transport ferroviaire entre distributeurs, précise l'ADEME dans son communiqué. Concernant les bâtiments, l'objectif du Groupe est de tester des solutions innovantes afin de réduire la consommation énergétique de l'éclairage des banques réfrigérées de 40 à 50%. L'installation de panneaux photovoltaïques sera également étudiée sur les parkings des magasins qui n'en sont pas dotés. Le groupe Carrefour poursuivra également ses actions sur la gestion des déchets en testant la mise en place d'un système pérenne de réutilisation des emballages et en lançant, sur la base de l'expérience de méthanisation menée dans le magasin de Lomme (59), une réflexion sur la gestion des déchets organiques et la prévention, souligne le groupe Carrefour. Enfin, en matière d'éco-conception, le groupe Carrefour a notamment prévu de développer
l'offre d'éco-produits Carrefour. Cette gamme intitulée « Agir Eco-Planète » concerne actuellement 18 produits alimentaires et 129 produits non alimentaires. Une vingtaine de ces produits sont porteurs de l'écolabel européen ou de la norme NF environnement, commente l'agence de maîtrise de l'énergie.

Accord-cadre entre l'ADEME et son homologue Japonais

À l'heure du 150ème anniversaire des relations diplomatiques entre la France et le Japon, l'ADEME a également renouvelé un accord-cadre lors du salon Pollutec avec la New Energy and Industrial Technology Development Organization (NEDO). Cet accord ouvre la voie vers une expérimentation commune qui pourrait concerner le raccordement des énergies renouvelables (photovoltaïque) aux réseaux électriques, juge l'agence. Plusieurs acteurs de la recherche en France pourront s'associer à ce partenariat, comme EDF, l'Institut national de l'énergie solaire (INES), l'École des mines de Paris et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB), précise l'ADEME. Dans le cadre du nouvel accord, d'autres collaborations se poursuivront avec notamment l'Agence Industrielle des Sciences et Technologies.

Renouvellement du partenariat ADEME et Réseau CTI

L'ADEME et le Réseau CTI ont aussi renouvelé leur accord-cadre à l'occasion du salon Pollutec afin de renforcer et d'étendre les initiatives du Réseau CTI en matière d'amélioration environnementale. Cet accord-cadre, conclu pour une durée de 3 ans, s'inscrit dans la continuité d'actions conjointes qui ont permis le renforcement des activités des CTI dans le domaine de l'environnement et de l'énergie.

Amélioration des pratiques environnementales de l'activité de jardinerie

Un accord de partenariat visant à l'amélioration des pratiques environnementales de l'activité de jardinerie a par ailleurs été signé avec l'enseigne Botanic. Le partenariat prévoit notamment d'évaluer la prise en compte du développement durable dans l'offre produits de Botanic® et d'identifier les points d'amélioration prioritaires et de réaliser des ACV (Analyses de Cycle de Vie) sur certains produits emblématiques du secteur de la jardinerie pour évaluer de manière objective le bénéfice environnemental des solutions alternatives émergentes par rapport aux solutions conventionnelles.

L'ADEME élargit sa collaboration avec la Pologne

Enfin, l'ADEME élargit sa collaboration avec la Pologne. L'ADEME a en effet renouvelé pour trois ans l'accord de coopération passé en 2004 avec le Fonds National pour la protection de l'environnement polonais et a signé un nouveau partenariat avec le Fonds Régional de la voïvodie de Wielkopolska, basé à Poznan, où se tient actuellement la 14ème Conférence des Parties de la Convention Climat. L'objectif : encourager l'émergence de projets d'investissements dans les domaines des déchets, de la qualité de l'air, de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables, susceptibles d'être éligibles aux financements européens, dont la Pologne est actuellement le premier pays bénéficiaire. Elle s'appuiera sur un transfert d'expériences et l'échange de bonnes pratiques; notamment à partir de l'expertise de l'ADEME et de ses délégations régionales dans l'instruction des dossiers FEDER. Elle pourra également mobiliser le savoir-faire des éco-entreprises françaises dans les secteurs concernés.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager