En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne lance un appel en faveur d'un accord international sur l'efficacité énergétique

À l'occasion de la réunion regroupant les ministres de l'énergie des États membres de l'AIE, la Commission européenne a proposé la mise en place d'un accord-cadre international sur l'efficacité énergétique.

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
En vue de discuter des moyens à mettre en œuvre pour garantir un avenir énergétique durable du point de vue de l'environnement, les ministres de l'énergie des pays membres de l'Agence Internationale de l'Énergie (AIE) se sont réunis en début de semaine à Paris. Ils ont notamment abordé la question des moyens d'atténuer à court et long termes les menaces qui pèsent sur la sécurité énergétique. Les enseignements tirés suite aux ouragans Katrina et Rita ont été évoqués et pris en compte. La tendance actuelle au sous-investissement dans les infrastructures d'énergie a également été abordée.
Les ministres ont par ailleurs examiné deux questions importantes, à savoir comment surmonter les obstacles au développement et à la mise en œuvre des politiques et technologies en matière d'efficacité énergétique dans les pays membres de l'AEI et dans les pays non membres, et comment utiliser les cadres internationaux pour faciliter les échanges d'informations et d'expériences dans le domaine de l'efficacité énergétique.

À l'occasion de cette réunion, le commissaire européen Andris Piebalgs a souligné l'importance de mettre sur pied un véritable partenariat multilatéral en faveur de l'efficacité énergétique et a recommandé l'établissement d'un accord-cadre international. L'accord en question porterait essentiellement sur la promotion de l'efficacité énergétique au niveau mondial et pourrait couvrir différents domaines de coopération, comme la coopération dans le domaine de la réglementation, les échanges d'informations sur les stratégies d'économie d'énergie, les méthodes de mesure et la recherche sur les technologies dans le domaine de l'efficacité énergétique. Si chaque pays dans le monde adoptait une approche sur l'efficacité énergétique, nous pourrions réduire les émissions globales de CO2, améliorer la sécurité énergétique et contribuer massivement au développement économique et à l'apparition de nouvelles technologies propres, a-t-il déclaré. Selon la Commission, le G8 pourrait fonctionner comme un comité de direction de l'accord et l'AIE pourrait jouer un rôle important comme organe exécutif chargé des études et du suivi de sa mise en œuvre.

Sans se prononcer sur cette proposition, les ministres de l'énergie des États membres de l'AIE ont souhaité rappeler leur soutien à la Commission européenne et l'intérêt qu'ils portent aux recommandations sur l'efficacité énergétique. Nous nous félicitons vivement et envisageons la mise en œuvre dans les meilleurs délais, en fonction des conditions nationales, des nouvelles recommandations concernant l'amélioration de l'efficacité énergétique que l'AIE a élaborées dans le cadre du Plan d'action du G8 de Gleneagles (2005), notamment l'adoption de normes de performance énergétique pour les nouveaux bâtiments, de normes applicables à la consommation spécifique de carburant des véhicules et de normes obligatoires visant les appareils électroménagers. Ils appellent d'ailleurs l'AIE à œuvrer pour la définition d'objectifs d'efficacité, à faire le bilan des progrès de l'efficacité énergétique dans les pays membres et les grands pays non membres de l'AIE, et à en rendre compte.

De leur côté, les ministres se sont engagés à accélérer le développement et le déploiement des nouvelles technologies notamment dans le domaine des énergies renouvelables mais également dans le secteur du nucléaire, du charbon et de la capture et du stockage de CO2.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager