Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les pays européens veulent réduire la présence d'acrylamide dans les denrées alimentaires

Risques  |    |  Agnès Sinaï  |  Actu-Environnement.com
Les pays européens veulent réduire la présence d'acrylamide dans les denrées alimentaires

Les représentants des Etats membres de l'Union européenne ont voté en faveur d'une proposition de la Commission visant à réduire l'acrylamide dans les aliments le 19 juillet.

Ce nouveau règlement exigera des exploitants du secteur alimentaire qu'ils appliquent des mesures obligatoires, proportionnées à la taille et à la nature de leur établissement, afin de réduire la présence de cette substance.

L'acrylamide se forme à partir de l'asparagine libre (acide aminé) et des sucres naturellement présents lors d'un traitement à haute température, tel que la friture, le rôtissage et la cuisson. Elle se trouve en particulier dans les produits à base de pomme de terre, les produits à base de céréales, le café et les succédanés de café.

Le commissaire pour la santé et la sécurité alimentaire, Vytenis Andriukaitis, s'est félicité de ce vote : "Aujourd'hui, nous avons franchi un pas important dans la protection de la santé et du bien-être des citoyens. Le nouveau règlement permettra non seulement de réduire la présence de cette substance cancérogène, mais contribuera à sensibiliser l'opinion publique à la manière d'éviter l'exposition à ladite substance, qui est souvent liée à la cuisine domestique."

L'Efsa a indiqué que les teneurs en acrylamide n'avaient pas systématiquement diminué au cours des dernières années. Les enquêtes effectuées par les Etats membres sur la base de la recommandation de la Commission ont révélé que la mise en œuvre par l'industrie alimentaire des mesures volontaires visant à en réduire la présence se faisait de façon "très variable".

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Agnès Sinaï

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Kartotrak, logiciel pour la caractérisation des sites et sols pollués Geovariances