Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les acteurs de l'éolien font leur liste de Noël

Les acteurs de l'éolien ont terminé leurs réflexions sur les mesures de simplification à envisager. Tout est entre les mains du gouvernement. L'arbitrage est attendu pour mi-janvier.

Energie  |    |  Florence Roussel

Le groupe de travail sur l'éolien lan...

Réactions7 réactions à cet article

 

Il m'étonnerait fort qu'un agriculteur qui a constaté que même ses bêtes sont perturbées par la proximité d'éoliennes renouvelle son contrat.

Mais pas de danger que l'état (qui ne mérite pas sa majuscule) impose un référendum à propos de tout projet dont le corps électoral serait constitué de toutes les personnes adultes habitant dans un rayon égal à dix fois au moins la hauteur du plus haut mat.

Sachant que l'erreur ne devient pas vérité parce qu'elle est approuvé par beaucoup ou que ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.

Sagecol | 04 décembre 2017 à 10h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"Protection des paysages"!
Ou l'art de l'antiphrase.
le cynisme des promoteurs est bien connu ,ce sont des protecteurs du paysage qui voulaient placer leurs machines en vue du Mont St-Michel ou des salines d'Arc et Senans ou aujourd'hui aux abords de la montagne Sainte -Victoire .

sirius | 04 décembre 2017 à 18h05
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Pour répondre à monsieur SAGECOL
ici il ne s'agit pas d'avoir raison ou tort, mais de connaitre l’intérêt général c'est à dire celui du plus grand nombre.
Ça s'appelle la démocratie, ne vous en déplaise

Bonne journée

protecurbinco | 05 décembre 2017 à 08h26
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Démocratie ? C'est quoi çà ?

Qu'on ait ou non entendu parle, entre autres, des théorèmes de Condorcet, Arrow et Gibbard-Satterthwaite, c'est plus ou moins manquer de sens critique élémentaire que de considérer comme rationnel et louable notre culte de ce qu'il est abusivement convenu d'appeler « la démocratie », le concept en lui-même – dont l'historicité est très mal connue - déjà et a fortiori son application quotidienne dans les « meilleurs » états considérés comme « démocratiques ». Nos médias sont pourtant quotidiennement emplis des tristes , voire horribles conséquences de ce culte grégaire.

On aura beau dire, on aura beau faire « Dès que nous disons le mot « démocratie » pour nommer notre mode de gouvernement qu’il soit américain, allemand ou français, nous mentons. La démocratie ne peut jamais être qu’une idée régulatrice, une belle idée dont nous baptisons promptement des pratiques très diverses. Nous en sommes loin, mais encore faut-il le savoir et le dire »(A.E)  

Je le sais, je le dis

Sagecol | 05 décembre 2017 à 18h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Effectivement je vous rejoins au moins sur un point : la démocratie est une idée régulatrice, dans le sens où l'objectif est bien de réguler le vivre ensemble.
Par contre il semble que sur le second point je ne vous rejoins pas : il me semble bien que ce soit le meilleur concept que l'on ai inventé en guise de mode de gouvernement.
Certains s'en réjouissent, d'autres semblent le regretter

protecurbinco | 06 décembre 2017 à 08h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un concept qui put aboutir à ce qu'en deux projets ou deux personnes celui qui obtient 50,001 % des seuls votants même s'ils ne représentent que la moitie du corps électoral ne peut être logiquement qualifié de meilleur, mais tout au plus de moins idiot.

Vous pensez quoi des théorèmes que je cite ?

Sagecol | 06 décembre 2017 à 14h06
 
Signaler un contenu inapproprié
 

J'en pense que Démocratie, République et Citoyenneté sont intimement liées et ne sont jamais que des OUTILS: Il appartient à TOUS de s'en saisir pour les faire vivre et non pas seulement de s'en plaindre en disant qu'ils ne fonctionnent pas et qu'il suffirait d'en changer pour améliorer le fonctionnement de la vie en commun.
Dans le genre théorème je citerai un proverbe :
"qui veut noyer son chien l'accuse de la rage"
et le seul concept que je connaisse en remplacement de celui dénommé "démocratie" s'appelle "tyrannie"

protecurbinco | 07 décembre 2017 à 14h04
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats
Éolien-solaire : réussir la phase conception-construction de votre projet Q ENERGY France